Ligue des Nations : Les Bleus tiennent bon en Croatie

AFP

Trois jours après avoir été accrochée par le Portugal à domicile (0-0), la sélection tricolore a bien failli ce mercredi concéder un autre match nul en Ligue des Nations. En Croatie, les hommes de Deschamps ont été bousculés par leurs hôtes malgré une première période intéressante. Ils étaient tout proches de rompre, mais une action collective de grande classe leur a sauvé la mise (79e). Initiée par Paul Pogba d’une superbe ouverture en profondeur, prolongée habilement par Lucas Digne avec un centre sans contrôle et conclue efficacement par Kylian Mbappé, elle a permis aux Français de se rassurer par le résultat, à défaut de le faire par le jeu.

Un dénouement heureux pour les Tricolores

Les Bleus auraient pu proposer mieux au niveau du contenu. Pour cela, il aurait cependant fallu qu’ils livrent une seconde période du même acabit que la première. Or, s’ils ont été séduisants avant la pause, les hommes de Deschamps l’ont été beaucoup moins au retour des vestiaires. Levant complètement le pied, ils ont subi les évènements et l’égalisation croate, survenue à la 65e minute, était totalement méritée. Servi en retrait par Luka Modric, Nikola Vlasic est venu punir les visiteurs pour leurs carences et surtout leur suffisance.

Jusqu’au deuxième but de Mbappé, les Français ne faisaient pas vraiment honneur à leur statut de champion du monde. Pogba a bien mis en danger le portier adverse sur un tir de près à ras de terre (77e), mais c’était une opportunité complètement isolée et non la conséquence d’un quelconque sursaut collectif. Heureusement qu’il y a eu donc cette éclaircie au milieu de l’obscurité deux minutes plus tard, autrement on aurait évoqué le verre à moitié à vide pour résumer la prestation en dents de scie des Français.

L'entame de match était pourtant parfaite

Bien sûr, il n’y a pas lieu de dramatiser et la bonne première période effectuée invite aussi à positiver. Conquérants, les Tricolores ont pris leurs opposants à la gorge d’entrée et l’ouverture du score d’Antoine Griezmann dès la 8e minute est venu matérialiser cette excellente entame. Sur leur lancée, les protégés de Deschamps auraient ensuite très bien pu doubler la mise. Mais, Mbappé (15e) et Lenglet (45e) ont manqué des occasions en or, tandis que Martial s’est vu priver d’un pénalty à la 19e.

Au final, et comme c’est souvent le cas face aux Croates, la France l’a emporté sans maitriser totalement son sujet. Mais, il n’y aura personne pour faire la fine bouche. Même sans être irrésistibles, Mbappé et ses coéquipiers ont su renouer avec la victoire et rester ainsi en tête de leur poule avec le Portugal. Connaissant le côté pragmatique de leur entraineur, c’est clairement la satisfaction qui prédominera à l’issue de cette soirée.