Les Bleus, "c'est fini" pour Koscielny

Panoramic

Laurent Koscielny l’avait déjà laissé entendre avant la Coupe du monde 2018, à laquelle il n’a pas pu prendre part en raison d’une rupture du tendon d’Achille, et l’a de nouveau confirmé dimanche dans une interview accordée au Canal Football Club: les Bleus, pour lui, c’est définitivement terminé.

"Je pense avoir donné ce que je pouvais à l'équipe de France, a-t-il confié. L'équipe de France a une très belle génération avec de grands joueurs. Les Bleus, c'est fini pour moi. Je serai toujours un supporter de l'équipe de France parce que ça reste une équipe qui représente notre pays, mais je ne remettrai pas un maillot bleu."

La priorité pour le défenseur d’Arsenal, écarté des terrains depuis cinq mois, est désormais de retrouver au plus vite les Gunners et tout faire pour gagner la confiance d’Unai Emery: "J'ai envie de continuer à Arsenal, je ne sais pas quel niveau je vais avoir, je n'ai pas repris les entrainements, mais j'ai envie de me battre", a-t-il expliqué.