Le "blablabla" danois laisse froid Deschamps 

Reuters

"Je ne crois pas en cette équipe. (...) Elle n'a rien de spéciale." Age Hareide, le sélectionneur de l'équipe du Danemark, 3e adversaire des Bleus dans le cadre de la phase de poules du Mondial en Russie (14 juin-15 juillet), ne s'est pas gêné pour dire à quel point il ne tient pas en haute estime l'équipe de France et en particulier son milieu de terrain Paul Pogba.

Des déclarations qui, si elles sont remontées jusqu'aux oreilles de Didier Deschamps, n'empêchent pas de dormir le sélectionneur tricolore, avant le match du 26 juin, au stade Loujniki de Moscou (16h). C'est le moins que l'on puisse dire.  

"Avant, on a l’Australie et le Pérou. Chacun est libre de dire ce qu’il pense, de la manière dont il le veut. Mais c’est surprenant dans le monde d’aujourd’hui. Le terrain est la seule vérité, après,  les paroles, le blablabla…" DD, on l'aura compris, n'en a que faire, mais se fera un plaisir de prouver à son homologue qu'il s'est lourdement trompé.


>