La France qualifiée si...

Icon Sport

Battue en Turquie en juin dernier, la France ne peut pas se targuer d’un sans faute lors de ces éliminatoires à l’Euro 2020, à l’inverse de l’Espagne, de l’Italie, de l’Angleterre ou de la Belgique. Autant de nations qui ont déjà validé leur billet pour la phase finale de la compétition en juin prochain ou sont tout proches de le faire. Pour autant, les Bleus pourraient bien, eux aussi, décrocher leur qualification pour l’Euro 2020 à l’issue de cette fenêtre internationale. Même si les hommes de Didier Deschamps devront également compter sur des résultats favorables dans les autres matches du groupe H au programme.

Sur la même ligne, avec 15 points, que la Turquie, qui la devance du fait de son succès à Istanbul (2-0), la France ne pourra être assurée, après ces deux matches, de terminer devant les hommes de Senol Günes. En revanche, deux succès leur permettraient à coup sûr de précéder l’Islande, qui compte déjà trois points de retard sur les deux leaders et que les Bleus avaient corrigée 4-0 au printemps dernier. 

Mais pour que les Bleus soient sûrs de terminer à l’une des deux premières places de leur groupe alors qu’il restera deux matches à disputer en novembre, il leur faudra compter plus de six points d’avance sur l’Albanie, ce qui est actuellement le cas.  Pour espérer décrocher leur qualification, outre deux victoires face à l’Islande et la Turquie, il faudra donc que l’Albanie ne fasse pas carton plein en Turquie et en Moldavie. Le cas échéant, les champions du monde devront attendre les deux derniers matches face à la Moldavie et en Albanie.

 

 Deschamps : "L'Islande va avoir du répondant"