Griezmann, le bleu lui va si bien

Panoramic

Il est tout simplement "heureux" d’être de retour à Clairefontaine, Antoine Griezmann. Il y a un mois, il avait inscrit un doublé avec les Bleus contre la Finlande en match qualificatif à la Coupe du monde 2022, avant de retrouver l’Atlético. Et il revient avec "une nouvelle coupe, et une coupe à jouer aussi", a-t-il ainsi confié à la FFF avant la demi-finale de Ligue des nations contre la Belgique, jeudi soir (20h45) à Turin.

En difficulté au Barça, il pensait repartir de l’avant avec les Colchoneros, deux ans après son départ. Mais il n’est pas (encore ?) un titulaire indiscutable au sein de la formation de Diego Simeone, qui l’a fait débuter trois de ses sept matchs sur le banc : les deux chocs de Ligue des champions face à Porto et au Milan, et celui de samedi dernier face à son ancien club, contre il n’a eu le droit qu’à moins de 20 minutes quatre jours après avoir ouvert son compteur à San Siro, où il a égalisé et relancé une équipe madrilène qui l’a finalement emporté 2-1 en Italie.

Premier but pour Griezmann avec l'Atlético :

Deschamps : "Je ne me fais pas de souci pour lui"


"Son entrée en Ligue des champions était très positive. Même sans être titulaire, il a marqué et cela va lui donner confiance, a souligné Didier Deschamps en conférence de presse. Contre Barcelone il n'a pas débuté. Il revient dans un club qu'il connait mais avec des joueurs différents. Cela ne se fait pas en claquant des doigts. De par ses qualités et son état d'esprit, je ne me fais pas de souci pour lui. Je sais qu'il sera heureux de nous rejoindre en équipe de France."

Un état d’esprit confirmé donc par l’intéressé, qui devrait retrouver une place de titulaire, aux côtés de Karim Benzema et Antoine Griezmann. Il a aussi l’occasion de franchir un cap, après avoir rejoint contre la Finlande Michel Platini à la troisième place du classement des meilleurs buteurs de l’équipe de France avec 41 buts. S’il joue face à la Belgique et dimanche, lors de la finale ou du match pour la troisième place, il comptera 100 sélections, et rejoindra Hugo Lloris (132 capes) et Olivier Giroud (110 capes) chez les "centenaires" encore en activité. "Ce pourrait être ma 100e sélection, avec pourquoi pas une finale à jouer. Ce serait une belle journée…", conclut en souriant le Mâconnais, ravi de revêtir à nouveau le maillot bleu.

Deschamps : "Griezmann est heureux à l'Atlético" :


>