FFF : Thiriez s'oppose à Moulin sur le cas Benzema

Ancien président de la LFP, Frédéric Thiriez s'est exprimé ce mercredi matin dans les colonnes du Parisien. Dans cette interview, il détaille son programme ayant pour but de sortir le football français de la crise financière. Les candidats, qui assisteront au résultat final, le 13 mars prochain, évoquent chacun la crise économique et le cas de Karim Benzema. Récemment, Michel Moulin, lui aussi candidat à la présidence, avait donné son avis sur la gestion du cas Benzema par Deschamps, déclarant qu'en cas de victoire, il convoquerait les deux hommes pour qu'ils s'expliquent.

Frédéric Thiriez est revenu sur cette déclaration qu'il estime méprisante : "Je suis tombé de ma chaise quand j’ai lu cette déclaration. C’est très méprisant pour le sélectionneur. Si je suis président, jamais, mais jamais, je n’interviendrai dans les choix du sélectionneur. Je lui fais une confiance absolue."

 

Benzema : quand tout le monde s'en mêle

L'attaquant madrilène est au cœur des débats et de nombreux acteurs du football français donnent tour à tour leurs avis. À l'instar de Barthez et Rami, de nombreux français s'opposent au sélectionneur national malgré des résultats probants. Zinédine Zidane a lui aussi tenu à défendre son attaquant star, il y a quelques jours, mettant en avant la présomption d’innocence. Frédéric Thiriez, qui préfère défendre le sélectionneur actuel, va sans doute s'attirer les foudres des autres candidats. 

 


>