Evra, le dernier espoir de Giroud

Panoramic

Olivier Giroud n’a pas été retenu jeudi par Didier Deschamps dans le groupe des convoqués pour la demi-finale de la Ligue des Nations contre la Belgique. L’ancien attaquant de Chelsea se trouve donc privé de sélection pour la deuxième fois de suite, après avoir déjà été absent en septembre dernier. Au regard de son âge avancé –il a fêté ses 35 ans jeudi -, il y a à se demander si sa carrière en Bleu ne se trouve pas définitivement derrière lui.

 

Avec Deschamps, la porte n’est jamais fermée

 

Si on regarde l’historique des internationaux français, le néo-Milanais aurait raison d’espérer un come-back dans le futur. Des joueurs plus vieux que lui avaient retrouvé la sélection tricolore après en avoir été écartés pendant un moment. Et le dernier à avoi vécu ce scénario n’est autre que Patrice Evra. En 2016, l’ancien défenseur avait su retrouver grâce auprès de Didier Deschamps à 35 ans et 6 mois et après avoir manqué deux rassemblements d'affilée. Pour son retour, lors du match contre la Suède (2-1), il a même eu l’honneur d’être titulaire et jouer l’intégralité de la partie.

d

Il s’agissait d’ailleurs de sa 81e et dernière cape. Pour Giroud, c’est donc l’exemple à suivre pour ne pas baisser les bras. A noter qu’en Equipe de France, il y a même un quadragénaire qui a été retenu dans les années 50, en la personne de l’illustre Larbi Ben Mbarek (40 ans et 4 mois). On peut aussi citer Bernard Lama, présent à l’Euro 2000 à 37 ans et 4 mois, ou encore Lilian Thuram, qui a disputé son dernier tournoi international à 36 ans et 5 mois. Le combat est donc loin d’être perdu d’avance pour Giroud.


>