Euro 2020 : L'importance de finir premier pour les Bleus

Depuis le début du rassemblement, Didier Deschamps a insisté sur l’importance de valider la qualification pour l’Euro 2020 dès le match contre la Moldavie, jeudi soir. Si le contenu a laissé à désirer au Stade de France, l’objectif principal a été rempli avec cette victoire face aux Moldaves. Mieux, comme un bonheur n’arrive jamais seul, les Bleus ont repris la première place du groupe après que la Turquie a concédé le nul face à l’Islande (0-0). Avec deux points d’avance, les coéquipiers d’Antoine Griezmann n’ont pourtant pas fini le travail. Car plus que le prestige de finir premiers, les Bleus savent que leur classement influencera forcément leur Euro 2020.
 

Quatrième meilleur bilan des éliminatoires


En effet, la méthode du tirage au sort qui aura lieu le 30 novembre prochain ne se fera plus sous l’ancien modèle. Désormais, les têtes de série (6) sont fixées par les premiers de chaque de groupe de qualification et de leur nombre de points. Avec 10 poules de qualifications, cela veut donc dire qu’il y aura quatre leaders qui resteront sur le carreau et donc reversés dans le deuxième chapeau. A l’heure actuelle, l’équipe de France possède 22 points après 8 journées et sont plutôt en bonne posture pour être tête de série. Seules la Belgique (24 points en 8 matchs), l’Italie (27 points en 9 matchs), l’Espagne (23 points en 9 matchs) possèdent un meilleur total que la bande à Deschamps. Une victoire ou un nul permettraient donc aux Bleus d’avoir l’un des 4 meilleurs totaux. Encore faut-il que la Turquie ne gagne pas !
 

Une première place et trois scénarii


Opposés à l’Andorre, les hommes de Senol Günes devraient logiquement s'imposer dans la Principauté. Si ce succès est couplé avec un nul français en Albanie alors ce sera bien la Turquie qui finira première et sera tête de série lors du tirage au sort de l’Euro 2020 grâce à une différence de but particulière favorable. En résumé, si la France fait le boulot, elle n’aura même pas à se soucier du résultat de son concurrent. En revanche, toute contre-performance obligera à espérer un nul ou une défaite de la Turquie. Afin de s’éviter des maux de tête et se projeter sur l’Euro 2020 l’esprit léger, les trois points sont obligatoires et vont sûrement pousser Deschamps à mettre l’équipe-type à Tirana.

La France finit première si :

- Elle gagne en Albanie qu’importe le résultat de la Turquie
- Elle fait nul en Albanie et la Turquie ne gagne pas en Andorre
- Elle perd en Albanie et la Turqui ne gagne pas en Andorre