Coupe du Monde : Koscielny laisse une place dans les 23

Reuters

Son rêve s'est envolé en une fraction de seconde. Gravement touché au tendon d'Achille jeudi soir en demi-finale de Ligue Europa, Laurent Koscielny doit faire une croix sur la Coupe du monde, qui devait être sa dernière compétition avec l'équipe de France. Le défenseur d'Arsenal avait sa place assurée dans le 23, et postulait même pour une place de titulaire.

Son forfait assure désormais à Samuel Umtiti et Raphaël Varane de débuter le Mondial en tant que titulaires. C'est la charnière centrale que Didier Deschamps semblait vouloir installer, à la lecture de ses dernières compositions d'équipes, mais le duo avait donné quelques signes d'inquiétude ces dernières semaines, notamment face à la Colombie (2-3) en mars. Plus expérimenté, plus rugueux que le Barcelonais et le Madrilène, Koscielny représentait une alternative crédible. Son absence, sauf blessure, garantit à Varane et Umtiti de débuter face à l'Australie le 16 juin prochain.

Rami... ou Lenglet ?

 

Dans la suite logique, Presnel Kimpembe (PSG), défenseur central n°4 dans les dernières listes de Deschamps, va grimper d'un rang dans la hiérarchie et devenir le remplaçant n°1 en charnière centrale. Qui pour compléter le quatuor ? Sauf surprise, le sélectionneur ne fera pas appel à un troisième gaucher, pour une question d'équilibre, ce qui réduit les chances d'Aymeric Laporte (Manchester City) dont le profil technique, de toute manière, correspond plus au style de jeu de Guardiola qu'à celui de Deschamps. Dans un autre registre, les polyvalents Benjamin Pavard (Stuttgart) et Lucas Hernandez (Atlético Madrid) sont plus des latéraux dans l'esprit de "DD".

Le favori pour prendre la place de Koscielny est Adil Rami. Deschamps n'avait pas eu à regretter de convier l'ancien Lillois à la dernière minute pour l'Euro 2016, même si celui-ci avait fini par céder sa place de titulaire à Umtiti en cours de compétition. Depuis, Rami a réalisé deux saisons pleines en Liga et Ligue 1 avec le FC Séville puis l'Olympique de Marseille.

Alors qu'Umtiti, Varane et Kimpembe ont 25 ans ou moins, il pourrait apporter son expérience et connaît le groupe, ce qui compte beaucoup pour Deschamps, dans le choix des derniers éléments d'une liste de 23. Son principal concurrent pourrait être Clément Lenglet (Séville), révélation de la saison. Loïc Perrin (Saint-Etienne) et Kurt Zouma, qui retrouve du temps de jeu cette saison à Stoke City où il est performant, sont les autres options, mais partent de nettement plus loin.


>