CDM 2023 (Qualifications) : Les Bleues s'en sortent en Slovénie

Quatre jours après avoir laminé la Grèce (0-10) lors de son premier match qualificatif pour la Coupe du monde 2023, l’équipe de France a enchainé ce mardi en dominant la Slovénie (2-3). A Murska Sobota, à quelques kilomètres de la frontière hongroise, les Tricolores ont été moins flamboyantes, essuyant même l’ouverture du score, mais au final l’opération comptable est la même avec trois nouveaux points dans la besace.

Face à la 49eme nation au classement FIFA, les Bleues ont donc manqué leur entame et cela a débouché sur le but slovène signé Lara Prasnikar (20eme). Une réalisation concédée qui aurait pu faire douter les visiteuses. Mais, ces dernières ont montré qu’elles avaient du répondant et en particulier Marie-Antoinette Katoto. L’attaquante du PSG a endossé le costume de sauveuse en plantant deux fois (28eme et 60eme). Et à chaque fois de la tête. Un doublé de sa part, le deuxième en quatre jours après celui réussi en terre hellène.


Une fin de match animée


A 2-1, les Françaises ont tenté de gérer leur avantage. Pauline Peyraud-Magnin, la gardienne, n’a pas eu beaucoup de travail à faire, même si elle a dû se montrer vigilante sur une tentative de Mateja Zver à la 84eme en détournant le danger du pied. Malheureusement, elle n’a rien pu faire à la 88eme sur un penalty tiré de la même Zver. Une déception qui s’est cependant vite estompée, puisque Amel Majri a obtenu, elle aussi, un penalty de l’autre côté (90eme+4). Elle s’est faite justice elle-même pour assurer la victoire aux siennes.

Au final, le succès était donc au rendez-vous pour Wendie Renard et ses coéquipiers. La sélectionneuse Corinne Diacre a de quoi être contente, surtout que ce rassemblement du mois de septembre a aussi été satisfaisant en terme d’atmosphère au sein du groupe. Pour une fois, il n’y a pas eu de polémiques ni de tensions en interne. Et les absences d’Amandine Henry et d’Eugénie Le Sommer ne se sont pas trop faites sentir.

>