Bleus : Les regrets de Mukiele

Marcus Thuram n’est pas le seul joueur à avoir connu sa première sélection lors de cette trêve internationale. Ruben Aguilar a aussi revêtu la tunique bleue pour la toute première fois, en effectuant son entrée à vingt minutes de la fin lors de la défaite contre la Finlande en amical au Stade de France (0-2). Mais le latéral droit de l’AS Monaco a bien failli ne pas en être. Car il n’était pas le premier choix de Didier Deschamps pour venir épauler Léo Dubois, alors que Benjamin Pavard ressentait encore une gêne à la cuisse.

Le sélectionneur tricolore, déjà privé du Madrilène Ferland Mendy, qui peut évoluer des deux côtés de la défense, avait ciblé deux joueurs évoluant en Bundesliga, mais qui ont dû renoncer en raison d’une blessure : Bouna Sarr (Bayern Munich) et Nordi Mukiele (RB Leipzig). Un rendez-vous manqué que ce dernier a évoqué pour Telefoot. "J'étais très déçu, reconnaît-il sans fard. Être appelé, c'est déjà une très, très grande fierté. J'ai joué chez les jeunes en équipe de France, donc j'ai été très déçu. C'était une décision réfléchie du club, parce que je revenais tout juste de blessure donc on ne voulait pas prendre le risque."

"L'équipe de France, c'est énorme"


L’ancien Montpelliérain, qui avait effectué son retour contre le PSG au début du mois, a donc des regrets, même s’il est "déjà très heureux d'avoir été pris en compte. Je vais faire en sorte de continuer à être performant pour essayer d'honorer un jour ma première sélection, poursuit-il. L'équipe de France, c'est énorme. C'est une sélection avec des joueurs exceptionnels."  S’il revient bien et continue à multiplier les bonnes performances, le joueur formé à Laval a toutes les chances d’être appelé en équipe de France, surtout à ce poste de latéral droit où Pavard est pour l’instant loin devant la concurrence.

S’il a repris l’entraînement mardi, il est insuffisamment remis de ses problèmes musculaires et ne sera pas dans le groupe pour le déplacement de samedi (18h30) à Francfort. Trois jours après, c’est au Parc des Princes que Mukiele espère rejouer et disputer un match déjà décisif pour la qualification en huitièmes de finale de la Ligue des champions. De nouvelles retrouvailles entre deux clubs qui s’étaient affrontés dans le dernier carré de la dernière édition, avec une victoire des Parisiens (3-0), avant que les Allemands ne prennent leur revanche il y a trois semaines (2-1). Et Nordi Mukiele, natif de Montreuil et suivi de près par le PSG, sait bien qu’une bonne prestation à Paris ne pourra pas lui faire de mal, bien au contraire…