Bleus - Griezmann, un penalty raté et des questions

Panoramic

95eme minute de Suède-France, samedi dernier. Antoine Griezmann a l'occasion de porter le score à 2-0 en se chargeant d'un penalty. L'attaquant français n'y arrive pas et envoie le ballon dans les tribunes de la Friends Arena. Un raté sans conséquence sur l'issue de la rencontre mais qui interpelle. C'est le troisième échec consécutif du joueur barcelonais dans cet exercice. Malgré cette mauvaise passe, Didier Deschamps ne remet pas en cause le statut de son tireur désigné. « A partir du moment où il le sent et a envie de les tirer il les tirera. Ce n'est pas parce qu'il en a raté trois... Ça pourrait être un autre tireur, mais je ne vais pas vous dire aujourd'hui que c'est parce qu'il en raté trois qu'il ne va plus les tirer », a expliqué le sélectionneur à Téléfoot. Cette déclaration a au moins le mérite de prouver que Grizou a toujours la confiance de son staff. Un bon moyen de se rassurer avant de pouvoir se retrouver à 11 mètres du portier adverse.
 

Griezmann, un transfert au Barça qui impacte son rendement sur penalty ?


Si la question de la hiérarchie en équipe de France a trouvé sa réponse dans les propos de DD, un autre mystère doit être résolu. Pourquoi Griezmann, qui avait affiché un 100% de réussite chez les Bleus dans cet exercice avant l'automne 2019 (7 buts en 7 tentatives), n'arrive plus à marquer sur penalty ? Là aussi, Didier Deschamps a tenté d'y répondre au micro de Téléfoot. « Le problème, c'est qu'il ne les tire pas en club alors il ne s'entraîne pas à ce geste technique particulier. On en a parlé en début de stage. » Un simple travail spécifique pourrait alors permettre à l'ancien tireur désigné de l'Atlético Madrid de retrouver son efficacité. C'est vrai que depuis son arrivée à Barcelone où Messi est en charge de cet exercice, le natif de Mâcon a été inefficace en équipe de France. Mais la situation semble un poil plus complexe. La confiance joue aussi énormément dans ce type de duels et Antoine Griezmann, qui n'a marqué qu'un but lors de ses neuf dernières sélections en manque. Une fois qu'elle reviendra, le joueur de 29 ans pourra recommencer à enchaîner les buts sur penalty comme lors de la Coupe du Monde avec trois tentatives transformées.
 

L'équipe de France avait transformé tous ses penalties pendant cinq ans


En attendant, une alternative à Grizou a déjà été essayée dans cet exercice où les Bleus n'avaient pas connu le moindre échec entre 2014 et 2019. Depuis le sacre mondial en Russie, deux autres attaquants français se sont présentés au point de penalty pour un 100% de réussite : Olivier Giroud contre l'Uruguay, l'Islande et la Moldavie et Kylian Mbappé face à l'Islande. Un partage des responsabilités qui a aidé la France. Mais c'est bien en laissant Griezmann prendre les siennes comme face à la Suède que le joueur du Barça peut espérer mettre un terme à série et se relancer à tous les niveaux.
 

Lloris sur Griezmann : “Son penalty manqué ne remet rien en cause”