PSG Handball, régulier mais frustré

Panoramic

Pour sa quatrième participation au Final 4 de la Ligue des Champions, le PSG Handball manquera le titre pour une quatrième fois mais aura l'occasion de remporter une quatrième médaille. Cette règle de quatre est aussi frustrante qu'impressionnante. A 18h ce mardi à Cologne, le match entre Veszprem et le champion de France va désigner le club européen le plus régulier de ces cinq dernières années. Il n'y a que ces deux équipes qui peuvent espérer un quatrième podium continental en cinq ans. Mais après 60 minutes de jeu, ou plus, c'est une médaille de bronze qui sera mise autour du cou des vainqueurs. Ce métal n'était recherché ni par les Hongrois, ni par les Parisiens. Ils vont pourtant devoir s'employer pour espérer s'en contenter. Des deux côtés, les jambes seront lourdes. A cause d'une prolongation face à Kiel pour les uns, à cause de rotation limitée par les forfaits de Nikola Karabatic, Luc Steins et Henrik Toft Hansen pour les autres. Dans une saison européenne étirée à cause du Covid-19, le PSG Handball a joué de malchance. Comme une preuve supplémentaire que le sacre européen se refuse à lui.
 

Tirage au sort compliqué et nombreuses absences pour le PSG Handball


Avec seulement trois défaites, dont deux face à Barcelone, les hommes de Raul Gonzalez avaient fait le travail durant la phase de poules. Deuxièmes du groupe B, ils ont été envoyés directement au Final 4 pour y retrouver le club catalan à cause du Covid-19. Ce tirage au sort loin d'être favorable, le Barça a eu le meilleur bilan du premier tour, est venu compliquer la tâche d'un effectif amoindri par la tournure de la saison. Avec un titre européen décerné en décembre, le champion de France a dû se débrouiller sans les joueurs partis durant l'été dont Sander Sagossen. La grave blessure de Nikola Karabatic en octobre puis les forfaits de dernière minute de Luc Steins et Henrik Toft Hansen à cause du Covid-19 sont venus affaiblir un peu plus l'effectif parisien. Malgré ces obstacles, les partenaires de Mikkel Hansen ont fait preuve de résilience pour rivaliser pendant presque 30 minutes avec le grand Barça. Ca n'a pas été suffisant et c'est regrettable. L'occasion de conjurer la mauvaise série du PSG Handball au Final 4 de la Ligue des champions est passée, maintenant, il n'y a plus qu'à espérer la poursuivre avec un quatrième podium en autant de séjours à Cologne.
 

Pas de finale pour le PSG !