Ligue des Champions (H/Demi-finales) : Nantes a cédé face au FC Barcelone

Nantes n’est pas parvenu à faire mieux que le PSG. Alors que le club de la Capitale a vu lui échapper un match face à Aalborg qu’il a longtemps contrôlé, les joueurs d’Alberto Entrerrios ont longtemps tenu tête face au FC Barcelone mais sans parvenir à aller au bout de leurs idées. Battus par Kiel en finale de l’édition 2020 en décembre dernier, les Catalans auront une nouvelle fois l’occasion d’atteindre la barre des dix titres européens. Grâce à ses Français Timothey N’Guessan (3 buts sur 5 tirs), Ludovic Fabregas (3 buts sur 5 tirs) et Dika Mem (5 buts sur 10 tirs), le Barça a pris trois buts d’avance après six minutes de jeu. Après cette entame de match manquée, symbolisée par les échecs au tir d’Alexandre Cavalcanti (2 buts sur 7 tirs), les Nantais ont su trouver leur bonne carburation en attaque, avec Rok Ovnicek (2 buts sur 4 tirs) qui a ramené le « H » à un but à la 13eme minute. Entre un et trois buts, c’est l’écart qui a séparé les deux formations pendant toute cette première période, avec Baptiste Damatrin (1 but sur 1 tir) qui a ramené son équipe à deux longueurs à deux secondes de la mi-temps.

Nielsen a tout donné mais le FC Barcelone s’en sort


Cet avantage, Emil Nielsen s’en est joué. Le gardien danois, une nouvelle fois époustouflant lors de cette demi-finale (14 arrêts à 32% d’efficacité) a offert des munitions à ses attaquants. Ce dont Valero Rivera (6 buts sur 10 tirs) s’est délecté pour inscrire trois buts consécutif et ramener Nantes à hauteur du FC Barcelone avec un peu plus de 20 minutes à jouer. Mais la montée en température du gardien nantais a motivé un peu plus Gonzalo Pérez de Vargas (16 arrêts à 39% d’efficacité) qui a multiplié les interventions face aux attaquants nantais pour ensuite permettre à Aleix Gomez (5 buts sur 9 tirs), Jure Dolenec (4 buts sur 4 tirs) et Dika Mem de donner à nouveau trois buts d’avance au club catalan. Mais c’est à dix minutes du terme de la rencontre que les protégés de Xevi Pascual ont porté l’estocade. Profitant des erreurs de leurs adversaires, les Catalans ont marqué trois buts en moins d’une minute pour porter leur avantage à six longueurs. David Balaguer (4 buts sur 4 tirs) et Théo Monar (4 buts sur 6 tirs) ont tout donné mais l’écart était au final trop important pour espérer inverser la tendance. Le FC Barcelone d’impose de cinq buts (31-26) se qualifie pour sa deuxième finale de Ligue des Champions en l’espace de quelques mois. Face à Aalborg, les Barcelonais peuvent toutefois s’attendre à tout. Nantes, pour sa part, retrouvera le PSG avec comme enjeu la troisième place du podium.

HANDBALL - LIGUE DES CHAMPIONS (H) / FINAL FOUR
Les 12 et 13 juin 2021 à Cologne (Allemagne)

Demi-finales - Samedi 12 juin 2021
PSG Handball - Aalborg : 33-35
FC Barcelone - Nantes : 31-26

Petite finale - Dimanche 13 juin 2021
15h15 : PSG Handball - Nantes

Finale - Dimanche 13 juin 2021
18h00 : Aalborg - FC Barcelone

>