Ligue des Champions (H) : Le PSG et le Barça dos à dos




Toujours pas de victoire du PSG contre le FC Barcelone, dans ce qui est devenu un classique du handball européen ces dernières années... Depuis leur succès 33-26 en novembre 2016, les Parisiens avaient perdu leurs cinq confrontations contre les Catalans, et ce jeudi, c'est finalement sur un match nul que les deux équipes se sont quittées à Coubertin (28-28). Le PSG est passé par tous les états lors de cette rencontre. Il a d’abord vécu un début de match quasi parfait, en menant 8-2 près huit minutes, dans le sillage d’un Ferran Sole Sala en feu. Les Catalans sont revenus à 9-6 grâce à leur duo de Français Dika Mem - Timothey N’Guessan. Mais Paris a accéléré de nouveau pour mener de quatre buts (14-10, 23eme), avant que Haniel Inoue Langaro, auteur de son meilleur match de la saison, ne marque trois buts et permette au Barça de rentrer aux vestiaires en n'étant mené « que » 17-15.

Paris revient de loin


A la reprise, Nedim Remili et Sole Sala ont redonné de l’air à Paris (19-15, 33eme), mais les Blaugrana ont commencé à hausser leur niveau et ont fini par égaliser (20-20) à la 40eme par Ludovic Fabregas, juste avant qu’Ali Zein ne soit disqualifié. C’est ensuite le Barça qui a mis la main sur le match, et qui a même pris trois buts d’avance à un peu plus de huit minutes de la fin (23-26). Les choses semblaient alors mal embarquées pour le PSG, mais en deux minutes, les champions de France ont signé un 3-0, grâce à Kristopans, Sole Sala et Remili (27-27). Grebille a inscrit le but du 28-28 à 21 secondes de la fin, et le Barça n’a pas réussi à arracher la victoire. Cela fera donc un point pour chaque équipe à l'issue de cette rencontre qui a vu Ferran Sole Sala inscrire 8 buts et Haniel Inoue Langaro 7. Avant la trêve de deux mois pour cause d'Euro en janvier, le PSG est deuxième du groupe B avec 12 points, comme le Barça et Veszprem, alors que Kielce, battu à Porto ce jeudi, est leader avec 14. Il restera quatre matchs aux Parisiens pour tenter de se qualifier directement pour les quarts.

Les marqueurs parisiens : Steins (1), Keita (1), Kristopans (1), Kounkoud (2), Sole Sala (8), Toft Hansen (1), Remili (6), Grebille (3), Syprzak (1), Hansen (2), N.Karabatic (1), Prandi (1)

>