Ligue des Champions (H) : Battu à Szeged, le PSG se met dans une situation difficile

Le FC Barcelone n’est plus la seule équipe à avoir fait chuter le PSG en Ligue des Champions. A l’occasion de son cinquième déplacement consécutif toutes compétitions confondues, le club de la Capitale a concédé à Szeged son troisième revers en douze journées et pourrait avoir vu la deuxième place s’éloigner. Ce sont pourtant les coéquipiers de Mikkel Hansen (7 buts sur 9 tirs) qui ont fait le premier écart, menant de trois buts après 19 minutes de jeu. Tombant sur un Vincent Gérard au rendez-vous (10 arrêts sur 40 tirs subis), les Hongrois n’ont pas pu réduire l’écart, retrouvant leur vestiaire avec le même écart. L’entame de deuxième période, grâce à Sander Sagosen (5 buts sur 11 tirs) puis Luka Karabatic (2 buts sur 2 tirs) et enfin Mikkel Hansen, a vu le PSG prendre le plus gros écart du match, six buts d’avance à 25 minutes du terme de la rencontre.

Cañellas a guidé Szeged vers la victoire


C’est alors que les Parisiens sont comme sortis du match. Echouant face à Roland Mikler (8 arrêts sur 28 tirs subis), les joueurs de Raul Gonzalez Gutierrez ont encaissé un 7-1 en six minutes mené par Jorge Maqueda (5 buts sur 7 tirs) qui a totalement relancé la rencontre, permettant à Szeged de revenir à hauteur avec un quart d’heure encore à jouer. Joan Cañellas (10 buts sur 12 tirs) s’est alors démené, marquant les deux derniers buts dans un 3-0 sur les trois dernières minutes qui a offert au club hongrois un succès précieux (32-29). Szeged prend seul la deuxième place à deux points du FC Barcelone, qui sera son adversaire lors de la dernière journée, laissant le PSG à quatre longueurs des Blaugrana avec deux journées à jouer. Autrement dit, le club de la Capitale ne pourra pas éviter de jouer un huitième de finale, contrairement à la saison passée.