François-Xavier Houlet : « L’occasion donnée à Paris est extrêmement rare »

Reuters

François-Xavier Houlet, une remontée de Paris est-elle possible ? 

Il faut revenir à quelques années pour trouver traces d’une telle remontée, surtout à ce niveau de compétition. Berlin l’a fait il y a quelques années face à Leon en remontant 11 buts. Je pense néanmoins qu’il y a des raisons objectives d’y croire. Aussitôt le coup de sifflet final donné au match aller, j’y croyais. Kielce a été très bon au match aller, c’est l’un de ses meilleurs matchs cette saison. Ils ont affronté Paris qui a peut-être joué son pire match de la saison. Le fait d’être à domicile au match retour est un vrai avantage. Il faudra utiliser cet avantage car Kielce l’a très bien fait notamment avec les arbitres.

Sans dire que cela a été un scandale, les arbitres sont allés dans le sens de l’équipe à domicile à l’aller. En direct, j’ai compté six ou sept poteaux en défaveur de Paris lors de situation extrêmement franches. Paris a encaissé également quatre buts avec la cage vide, c’est rare à ce niveau. Quand on ajoute tout ça, on arrive pas très loin des dix buts d’écart. Sur un match normal, il n’y a pas cet écart de dix buts au match aller. 

Quelles seront les ingrédients à mettre d’entrée pour réaliser cet exploit ?

Il faudra un public en fusion. Il faudra que Paris joue très bien, ce qui n’a pas été le cas la semaine dernière. Il y a eu des défaillances aussi bien individuelles qu’une naïveté collective. Au final, cela reste un épiphénomène car Paris n’avait jamais aussi mal joué de la saison. On peut donc s’attendre à ce que Paris joue bien mieux. On peut s’attendre aussi à ce que Kielce soit dans une situation un peu plus compliquée en jouant notamment avec le chrono et avec l’écart au score, et ce n’est jamais très bon. De plus, s’il y a bien une équipe qui a les moyens de mettre une vraie gifle à Kielce, c’est bien Paris. Paris a fait preuve d’une naïveté incroyable dans les dernières minutes en encaissant pas mal de buts. Ils auraient pu terminer à -6 ou -7. Ils ont lâché des ballons de manière incroyable. L’écart de -10 n’est pas tout à fait réel. 

Au final, Paris n’a rien à perdre sur ce match…

Paris peut lâcher les chevaux car s’il y a qualification, ce serait un vrai exploit. Et c’est un élément extrêmement important pour le PSG. Il faut être là dès le début du match. Paris ne pourra pas rattraper 10 buts dans les 20 dernières minutes. Il faut mettre la pression à tous les niveaux : sur l’équipe, sur l’arbitre, dans les tribunes…. On parle de Kielce qui a gagné la Ligue des Champions il y a trois ans.

Quelles seront les retombées d’un éventuel exploit ?

Paris a le plus grand budget du monde. Finalement, Paris ne peut jamais faire d’exploit. Quand Paris gagne, c’est normal. Quand Paris perd, le club se fait taper dessus. C’est le lot des grandes équipes et dans tous les sports. Là, l’occasion qui est donnée à Paris est extrêmement rare. Paris peut faire un exploit. Et s’il a lieu, ce renversement sera ressenti comme un véritable exploit et ça, c’est particulier.