Ligue 2 : Grbić, la bonne pioche clermontoise

C’est ce qu’on appelle un sacré coup. En effet, pour remplacer Florian Ayé parti cet été en Italie à Brescia, le club auvergnat a trouvé la perle rare pour lui succéder. Arrivé cet été pour trois ans dans l’anonymat le plus complet en provenance du SC Rheindorf Altach, un club de D1 autrichienne, Adrian Grbić n’a pas tardé à se faire un nom dans son nouveau club et sur les pelouses de Ligue 2.  C’est bien simple en 15 matchs avec sa nouvelle équipe, l’attaquant a déjà réalisé son meilleur total de buts en professionnel sur une saison en championnat, avec déjà neuf réalisations à son compteur.




Il faut dire que d’entrée, l’Autrichien a frappé fort. Ainsi, pour sa première sortie officielle avec Clermont, Grbić a signé un doublé face à Châteauroux (3-0), dans son nouvel antre de Gabriel-Montpied lors de la 1ere journée de Ligue 2. Derrière, ce sont Lens, Orléans, Auxerre, le Paris FC, Nancy, Guingamp et Ajaccio qui ont également été des victimes d’un des phénomènes de ce début de saison. Avec ses neuf buts, le Clermontois occupe actuellement la troisième place du classement des buteurs, derrière le Havrais Tino Kadewere (15) et le Lorientais Yoane Wissa (11).

« Ne pas penser à ce qui pourrait arriver dans le futur »

Avec un tel début de saison, que ce soit son entraîneur ou ses coéquipiers, tout le monde semble être déjà tombé sous son charme. « C’est un joueur dont on savait qu’il avait de la qualité, on est allés le voir plusieurs fois. Il a quand même fait le championnat d’Europe Espoirs donc on savait que c’était un joueur d’avenir », expliquait Pascal Gastien à son sujet dans le journal La Montagne. Même son de cloche chez Johan Gastien. « Il n’est pas en surrégime, c’est sûr, parce qu’il a d’énormes qualités et une grande marge de progression. Surtout qu’il a encore la barrière de la langue », analysait le milieu de terrain clermontois.


Très en vue, le natif de Vienne attire déjà logiquement les convoitises mais préfère rester concentré sur son début de saison. « Je ne pense pas vraiment à mon futur. Je viens d’arriver à Clermont et je veux montrer pourquoi je suis ici et que je suis là pour aider le club. Je pense que nous avons une chance d’atteindre la Ligue 1 cette année. (…) C’est pourquoi je préfère donner 100 % maintenant pour notre équipe et ne pas penser à ce qui pourrait arriver dans le futur », reconnaissait-il auprès de Foot Mercato. Ce mardi, au Stade des Alpes, face à Grenoble (21h05), Grbić aura d'ailleurs fort à faire face à une des meilleures défenses de Ligue 2.