Ligue 2 : Bollaert, quel impact sur la saison de Lens ?

Et si Lens et le Stade Bollaert retrouvaient la Ligue 1 ? Depuis la descente en 2014-15, tout un club n’a qu’une chose en tête, à savoir retrouver les joies de l’élite du football français. Porté par ses nombreux supporters, le club y a cru par deux fois, en 2016-17 et plus récemment en 2018-19, mais a failli aux mauvais moments. Cette saison, sous la houlette de Philippe Montanier, les Sang et Or espèrent enfin atteindre leur but avoué. Pour cela, l’antre du club se révèle une fois encore un atout majeur dans la manche des Lensois.


Plus grand stade de Ligue 2, le Stade Bollaert affiche actuellement une affluence moyenne d’environ 27 500 personnes cette saison, d’après les chiffres communiqués par la Ligue de football professionnel (LFP). Depuis la descente du club, l’enceinte lensoise n’a pas de rival dans ce domaine, malgré la présence par moments de Strasbourg et Metz notamment. Ainsi, pour espérer monter en fin d’exercice, les coéquipiers de Jean-Louis Leca ont fait de leur antre une citadelle presque imprenable.

Clermont peut trembler


Avec 22 points pris sur 27 possibles et une série en cours de quatre succès consécutifs en championnat, Lens a presque fait le plein. Seuls Le Havre (1-3) en août et Auxerre (0-0) en octobre sont repartis avec des points de ce périlleux déplacement dans le nord. Dans le trio de tête à domicile, avec deux matchs en moins que Lorient et Nancy, Lens fait également le boulot à l’extérieur, avec 19 points en 11 rencontres.


Ce samedi (à 15h00, sur beIN SPORTS 1), le bouillant public du Stade Bollaert aura donc encore une fois un rôle important à jouer pour soutenir ses protégés, qui visent la remontée en Ligue 1. En effet, la réception de Clermont (6eme, 33 points) pourrait permettre aux Sang et Or de se rapprocher de Lorient, leader avec 45 points, et de creuser l’écart sur l’AC Ajaccio, leur actuel premier poursuivant avec 39 unités.