Trek-Segafredo : De Kort amputé de trois doigts

Triste nouvelle du côté de l’équipe Trek-Segafredo. Son coureur néerlandais Koen de Kort a dû se faire amputer de trois doigts de la main droite ce jeudi près de Barcelone suite à un accident survenu en dehors de la route (buggy ? quad ?...). « Nous sommes tristes d'annoncer que tôt ce jeudi après-midi Koen de Kort a été victime d'un accident alors qu'il conduisait un véhicule hors route qui a entraîné l'amputation de ses troisième, quatrième et cinquième doigts de la main droite, écrit Trek-Segafredo dans un communiqué. Notre capitaine de route réside à Andorre depuis quelques années et a malheureusement été impliqué dans un accident dans cette région des Pyrénées et a subi de graves dommages à la main droite. La gravité de sa blessure a nécessité un transfert d'urgence par hélicoptère à l'hôpital Parc Tauli de Sabadell, dans la province de Barcelone. Après avoir évalué la gravité de la situation, la décision a été prise pour une intervention chirurgicale immédiate. Malgré l'effort des médecins dans une procédure qui a duré plus de trois heures, il a fallu amputer trois doigts. »

Fin de carrière pour Koen de Kort ?


Le médecin de l’équipe, Manuel Rodriguez Alonso, a donné un peu plus de détails : « Le Dr. Jorge Serrano, qui l'a opéré et que nous devons remercier pour son travail, m’a dit que la fonctionnalité de la main sera maintenue grâce au pouce et à l'index. Ce dernier a également subi des dommages considérables mais, grâce aux efforts des médecins, a été sauvé de l'amputation. En raison de la saleté considérable autour des plaies, le risque d'infection n'a pas été exclu, mais l'antibiothérapie la plus appropriée est administrée. Évidemment, Koen restera à l'hôpital pour les prochains jours. » Le communiqué précise que le coureur est en bonne condition physique et mentale. Reste à savoir si cette grave blessure ne va pas sonner la fin de la carrière de Koen de Kort, qui fêtera ses 39 ans en septembre et sera en fin de contrat en décembre. Le natif de Gouda est notamment passé par Astana et Giant-Alpecin durant sa carrière, et n’a remporté que deux courses, en 2004 et 2005. Mais ce solide équipier a participé à huit Tours de France (70eme en2017), trois Giro (78eme en 2013) et sept Vuelta (64eme en 2015).

>