Tour de Suisse : Alaphilippe non partant dimanche

C’était prévisible, c’est officiel. Julian Alaphilippe n’était pas sûr d’aller au bout du Tour de Suisse car sa compagne Marion Rousse est sur le point d’accoucher. Ce samedi matin, dans sa chronique dans le quotidien belge Het Nieuwsblad, le manager de son équipe Deceuninck - Quick Step Patrick Lefevere avait d'ailleurs annoncé que le champion du monde ne serait pas au départ de l’avant-dernière étape ce samedi : « Aujourd'hui (samedi), le plan est d'abandonner la course parce que son bébé est attendu, normalement, lundi ». Finalement, le Français participera bien au contre-la-montre de samedi mais pas à l'étape finale de dimanche, comme l'a annoncé l'équipe belge dans un communiqué. Julian Alaphilippe, qui a fêté ses 29 ans ce vendredi, avait prévenu avant la course que la naissance de son premier enfant était évidemment plus importante que ce Tour de Suisse et qu’il n’excluait pas la possibilité d’abandonner, en fonction du jour de l'accouchement. Il a d’ailleurs également d’ores et déjà annoncé son forfait pour les Jeux Olympiques pour rester avec son bébé, concentrant son été uniquement sur le Tour de France.


Rendez-vous dans deux semaines à Brest


Samedi matin, Julian Alaphilippe occupait la quatrième place du classement général, à 53 secondes du leader Richard Carapaz, après une semaine réussie où il a terminé cinquième du contre-la-montre inaugural et troisième de la troisième étape, mais n’a pas réussi à ravir le maillot jaune à Mathieu van der Poel. « Julian n'était pas à la hauteur de Mathieu van der Poel dans les premières étapes, mais je ne suis pas très inquiet, confie Lefevere dans sa chronique. Si le Tour commençait demain, il aurait un problème, mais nous avons encore deux semaines. Je vois Julian courir en Suisse comme il l'a fait au Tour de France l'année dernière. Débridé, guidé par l'instinct, mais toujours à fond. L'année dernière, le Tour avait été sa préparation pour le Championnat du monde. La Suisse a été sa préparation pour le Tour. » Rendez-vous dans deux semaines à Brest pour le jeune papa !

>