Tour de Pologne : Nouvelles rassurantes pour Fabio Jakobsen

Au lendemain du terrible crash qui a eu lieu sur la ligne d'arrivée de la première étape du Tour de Pologne, l'état de santé de Fabio Jakobsen s'est amélioré. Lors d'un point presse organisé à l'hôpital Sainte Barbara de Sosnowiec, Pawel Gruenpeter a fait le point sur les soins administrés au cycliste néerlandais qui est toujours en soins intensifs. « Un scanner a été effectué et le cerveau ne semble pas avoir été endommagé. Grâce à sa forme physique, il a évité des fractures à la colonne vertébrale. Les principales blessures se situent au niveau du visage. Heureusement, les yeux n'ont pas été touchés. Son état est grave mais stable. »

Une opération de cinq heures et une sortie du coma prévue ce jeudi




Sur son compte Twitter, la Deceuninck-QuickStep a annoncé que le coureur de 23 ans avait été opéré pendant la nuit. Pendant cinq heures, les chirurgiens ont soigné ses blessures au visage. Le vainqueur de cette première étape entre Chorzow et Katowice souffre aussi une blessure à la poitrine qui gênait sa respiration. Placé dans un coma artificiel dans les minutes qui ont suivi l'accident, le natif d'Heukelum sera réveillé par les médecins ce jeudi après-midi. C'est à ce moment-là qu'ils pourront avoir la certitude que le cycliste ne souffre d'aucune lésion au système nerveux. Un doute existe en raison de la longue réanimation qui lui a été administré sur le bord de la route avant son transfert par hélicoptère à l'hôpital.  « J'espère qu'il n'y aura pas de dommages au système nerveux. Il faut rappeler que le patient a subi une opération de réanimation pendant environ une heure sur les lieux de l'accident, ce qui fait que ces symptômes cliniques peuvent encore changer » a expliqué Gruenpeter.

Une enquête policière et des nouvelles des autres blessés




En réponse à ces nouvelles, Czeslaw Lang, le directeur du Tour de Pologne, a avoué son soulagement malgré la gravité de la situation. « Je surveille la situation depuis le début. Après avoir parlé avec le directeur de l'hôpital, je peux dire que je suis soulagé. A la vue du crash, j'ai crains le pire mais maintenant, on sait que la situation est sérieuse mais stable. » Il a aussi donné des nouvelles du commissaire de course qui a été percuté par Jakobsen. Après avoir été inconscient et transporté à l'hôpital, il va mieux et a repris connaissance. Marc Sarreau qui a terminé deuxième à Katowice ne se présentera pas sur la ligne de départ de la deuxième étape à Opole en raison d'un important traumatisme à l'épaule et de nombreuses ruptures ligamentaires. Le Français Damien Touzé, septième, a dû être opéré d'une triple fracture à un doigt. Des nouvelles de Fabio Jakobsen seront données dans l'après-midi alors que la police aurait ouvert une enquête sur l'incident d'après les autorités.