Tour de Pologne (E7) : Démare s'impose à Cracovie, Hayter confirme son succès au général

Panoramic


Cette fois, c’est la bonne pour Arnaud Démare. Seulement neuvième puis sixième lors des deux premières étapes du Tour de Pologne puis battu par Phil Bauhaus ce mercredi à Rzeszow, le sprinteur de l’équipe Groupama-FDJ a donné la leçon à ses rivaux dans les rues de Cracovie. Une dernière journée de course qui a été très vite animée. A peine le départ donné aux abords de Valsir, Alessandro de Marchi s’est démené pour lancer l’échappée. Devant s’y reprendre à deux fois, le coureur italien de l’équipe Israel-Premier Tech a fini par avoir raison. Avec Julius Johansen, Syver Wærsted et Jarrad Drizners à ses côtés, il a formé le bon coup de cette 7eme et dernière étape. Sans s’affoler dans un premier tiers de course au relief prononcé, le peloton a laissé jusqu’à quatre minutes à ce quatuor qui a su collaborer. Toutefois, après avoir laissé derrière lui les derniers points pour le classement de la montagne, remporté par Jarrad Drizners, le peloton a haussé le ton sous l’impulsion des équipes de sprinteurs. Progressivement, l’écart a décru pour passer sous la barre de la minute à 30 kilomètres de l’arrivée. Sentant le souffle des poursuivants à l’entrée dans Cracovie, Alessandro de Marchi a pris le parti de tenter sa chance en solitaire à un peu plus de 20 kilomètres de l’arrivée.


Démare a senti le coup venir


A l’approche du deuxième passage sur la ligne d’arrivée, Nans Peters a fait l’effort pour sortir du peloton et revenir sur l’Italien. Un duo qui n’aura tenu qu’un peu plus d’un tour sur le circuit final long de cinq kilomètres. Il faut dire que le peloton s’est joué d’eux avant de les absorber lorsque la cloche a retenti. Dès lors, un sprint massif est devenu inévitable, avec les trains qui se sont mis en marche. Alors que la Jumbo-Visma pour Olav Kooij et la Bahrain Victorious pour Phil Bauhaus ont poussé fort, l’organisation n’a pas été optimale chez Groupama-FDJ pour Arnaud Démare. Il en fallait plus pour sortir du jeu le porteur du maillot blanc du classement par points. Alors qu’Olav Kooij a lancé de très loin son sprint et que Phil Bauhaus a terminé très fort, ils ont vu un Arnaud Démare parti de loin après avoir vu un espace se libérer devant lui débouler pour s’imposer avec plus d’une longueur d’avance face au Néerlandais et à l’Allemand. L’ancien champion de France signe son cinquième succès en 2022 après ses trois étapes sur le Giro et une levée de la Route d’Occitanie. Bien au chaud dans le peloton et jamais inquiété, Ethan Hayter a pu savourer sa victoire au classement général du Tour de Pologne devant Thymen Arensman et Pello Bilbao.



CYCLISME - UCI WORLD TOUR / TOUR DE POLOGNE
7eme étape - Valsir-Cracovie (177,8km) - Vendredi 5 août 2022
1- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) en 3h59’20’’
2- Olav Kooij (PBS/Jumbo-Visma) mt
3- Phil Bauhaus (ALL/Bahrain Victorious) mt
4- Max Kanter (ALL/Movistar) mt
5- Gerben Thijssen (BEL/Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux) mt
6- Marijn van den Berg (PBS/EF Education-Easypost) mt
7- Davide Cimolai (ITA/Cofidis) mt
8- Edward Theuns (BEL/Trek-Segafredo) mt
9- Pascal Ackermann (ALL/UAE Team Emirates) mt
10- Kaden Groves (AUS/BikeExchange-Jayco) mt


Classement général final
1- Ethan Hayter (GBR/Ineos Grenadiers) en 28h26’23’’
2- Thymen Arensman (PBS/DSM) à 11’’
3- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 18’’
4- Matteo Sobrero (ITA/BikeExchange-Jayco) à 23’’
5- Ben Tulett (GBR/Ineos Grenadiers) à 25’’
6- Rémi Cavagna (FRA/Quick-Step Alpha Vinyl) à 31’’
7- Samuele Battistella (ITA/Astana Qazaqstan) à 32’’
8- Sergio Higuita (COL/Bora-Hansgrohe) à 32’’
9- Diego Ulissi (ITA/UAE Team Emirates) à 45’’
10- Bruno Armirail (FRA/Groupama-FDJ) à 50’’

>