Tour de la Provence (E3) : Premier succès avec Arkéa-Samsic pour Nairo Quintana

Nairo Quintana n’aura pas attendu longtemps avant de faire briller les couleurs de l’équipe Arkéa-Samsic. Le Colombien a, en effet, profité de l’arrivée de la troisième étape du Tour de la Provence sur les pentes du Mont Ventoux pour démontrer qu’il reste un des meilleurs grimpeurs du peloton professionnel. Une étape qui a été lancée par un groupe d’échappés de cinq coureurs dont Rémi Cavagna, qui est parti seul à 44 kilomètres de la ligne d’arrivée tracée au Chalet Reynard, avant la partie la plus désertique du « Géant de Provence », montée que le Français a entamé avec une avance de quatre minutes sur un peloton mené par la formation Groupama-FDJ menée par Thibaut Pinot, qui effectue à l’occasion de cette épreuve son retour à la compétition après plus de six moins d’absence, lui qui n’avait plus pris un départ depuis son douloureux abandon sur le Tour de France. Mais, après les premières pentes du Mont Ventoux, c’est l’équipe Arkéa-Samsic qui a pris ses responsabilités avec Winner Anacona qui a provoqué une fonte du peloton.


Barguil s’est mis au service de Quintana


Une accélération de Warren Barguil a mis un terme définitif à l’échappé de Rémi Cavagna mais, surtout, ouvert la porte à l’offensive de grande ampleur de Nairo Quintana. Le Colombien est, donc, passé à l’attaque à sept kilomètres de l’arrivée. L’Américain Sepp Kuss a tenté un temps de suivre le tempo de l’ancien coureur de l’équipe Movistar mais l’effort a rapidement été vain et le coureur de la formation Jumbo-Visma a laissé Nairo Quintana partir seul vers la victoire d’étape. Vainqueur de la deuxième étape et porteur du maillot de leader, Aleksandr Vlasov a également tenté de rattraper la locomotive colombienne avec son coéquipier Alexey Lutsenko mais Nairo Quintana était décidément le plus fort pour sa première victoire sous ses nouvelles couleurs. Il s’impose avec 1’23’’ d’avance sur Alexey Lutsenko et Hugh Carthy pour s’emparer du maillot de leader. Resté dans la roue de Wilco Kelderman et de Sepp Kuss, Thibaut Pinot a pris la neuvième place de l’étape à un peu plus de deux minutes du coureur de l’équipe Arkéa-Samsic.