Mondiaux 2021 : En bronze sur la vitesse individuelle, Sébastien Vigier apporte une sixième médaille aux Bleus

L’équipe de France termine les Mondiaux 2021 de cyclisme sur piste avec six médailles. En effet, Sébastien Vigier est allé chercher une dernière récompense sur le Vélodrome Jean-Stablinski de Roubaix lors du tournoi de vitesse individuelle. Qualifié ce samedi pour les demi-finales, le Francilien n’a rien pu faire contre Harrie Lavreysen, sacré en 2019 et 2020. Pour la médaille de bronze, le Tricolore a su répondre à l’Allemand Stefan Boetticher. Après une première manche remportée après le déclassement de son adversaire, Sébastien Vigier a été piégé et emmené dans une belle par le champion du monde 2013. Toutefois, avec autorité, le Français a fait chavirer le public en remportant la médaille de bronze. La finale, quant à elle, a été à sens unique en faveur d’Harrie Lavreysen. Opposé à son compatriote Jeffrey Hoogland, le Néerlandais est allé chercher son troisième titre consécutif en vitesse individuelle. Après son titre sur le scratch, Donavan Grondin est passé tout près d’un deuxième médaille lors de l’élimination. Une course qui a pourtant mal démarré pour le Français, victime d’une crevaison mais une neutralisation lui a permis de revenir dans le jeu. Mais, s’il a longtemps su résister, il a craqué au pied du podium avec une quatrième place. Elia Viviani, après le titre olympique de l’omnium en 2016, est allé chercher son premier maillot arc-en-ciel devant le Portugais Iuri Leitão et le Russe Sergei Rostovtsev.


Hansen et Morkov toujours maîtres du Madison


Un an après leur titre mondial à Berlin et quelques semaines après le titre olympique conquis à Tokyo, Lasse Norman Hansen et Michael Morkov ont confirmé leur domination dans l’exercice du Madison. Les Danois ont devancé de quatre points les Italiens Simone Consonni et Michele Scartezzini alors que la médaille de bronze revient aux Belges Kenny De Ketele et Robbe Ghys. Côté Français, le duo Morgan Kneisky-Benjamin Thomas n’a pas pu aller chercher un deuxième titre mondial dans la discipline et se contente de la cinquième place à quatre points du podium. Lea Friedrich, quant à elle, a su remporter son troisième maillot arc-en-ciel de la semaine. Déjà sacrée sur la vitesse par équipe puis le 500m contre-la-montre, l’Allemande a dominé le keirin avec une victoire en finale devant la Japonaise Mina Sato et la Russe Yana Tyshchenko. Seule Tricolore engagée, Mathilde Gros n’a pas répondu présent. Dominatrice lors de sa série, la Lensoise a été éliminée en demi-finales avant de terminer troisième lors de la petite finale. Après son titre lors du Madison en 2017, la Belge Lotte Kopecky a remporté un deuxième maillot lors de la course aux points. Avec 76 points, cette dernière a devancé de peu la Britannique Katie Archibald alors que Kirsten Wild complète le podium. Pour six petits points, Marion Borras manque de remporter une médaille. Sur la route de Paris 2024 et avant les Mondiaux de Saint-Quentin-en-Yvelines en 2022, ces Mondiaux sont rassurants pour l’équipe de France de cyclisme sur piste.

>