Kittel choisit la retraite

"Les souffrances définissent le sport et le monde dans lequel tu vis. J'ai perdu toute la motivation de me torturer sur un vélo." Le sprinter allemand Marcel Kittel n'en voulait plus. A 31 ans, le lauréat de 14 étapes sur les routes du Tour de France a officialisé sa retraite dans les colonnes de Der Spiegel. Âgé de 31 ans, le futur papa ne voulait plus se faire mal et continuer à passer autant de temps loin des siens. 

"J'avais trop peu de place pour ma famille, mes amis. En plus de cela, il y avait cette fatigue permanente et la routine. J'ai réalisé de plus en plus que cela pesait sur ma qualité de vie, explique-t-il. En tant que coureur cycliste, tu es sur la route 200 jours par an. J'aimerais bien ne pas voir grandir mon fils via Skype." Kittel avait déjà manifesté une évidente lassitude en mai dernier, lorsqu'il avait annoncé son départ de l'équipe Katusha-Alpecin avec laquelle il apparaissait de moins en moins compétitif. Recordman allemand des étapes gagnées sur la Grande Boucle, il compte aussi à son palmarès 4 succès sur le Giro, parmi ses 91 victoires en carrière.