Israel-Premier Tech : Ineos Grenadiers n'a plus son avantage d'antan selon Chris Froome

Chris Froome reste un fin observateur du cyclisme. S’il va débuter sa deuxième saison au sein de la formation Israel-Premier Tech, le quadruple vainqueur du Tour de France s’est récemment confié sur l’évolution du peloton professionnel et notamment l’avantage dont a pu bénéficier l’équipe Sky, désormais connue sous le nom Ineos Grenadiers. Pour Chris Froome, cet avantage n’existe plus. « L’équipe Sky a établi la référence mais, lors des dernières saisons, d’autres équipes ont pu les rattraper. A l’heure actuelle, deux ou trois des principales équipes du peloton professionnel sont à coup sûr à un niveau très proche du leur, a confié le natif de Nairobi dans des propos recueillis par le site spécialisé Cyclingnews en marge de la présentation de la saison 2022 de l’équipe Israel-Premier Tech. Cela s’exprime principalement sur leur contrôle lors des Grands Tours concernant le classement général. Dans ce sens, on a un niveau qui s’harmonise de plus en plus. » Mais, si son équipe a pu se renforcer en attirant notamment Jakob Fuglsang ou Michael Woods, Chris Froome a des ambitions mesurées pour ce qui est de la saison à venir.

Froome : « Nous avons une bonne base de travail »


En effet, l’ancien coureur de l’équipe Ineos Grenadiers assure que son équipe doit continuer à progresser pour réduire l’écart sur la concurrence. « Je ne dirai pas que nous somme une des équipes qui sont des références pour ce qui est de jouer le classement général sur les Grands Tours, a déclaré le quadruple vainqueur de la Grande Boucle. J’espère toutefois que c’est quelque chose que nous parviendrons à construire dans les années à venir. Notre objectif est d’atteindre ce niveau. J’ai l’impression que nous avons une bonne base de travail afin de renforcer l’équipe dans les années à venir. » Une progression que le « Kenyan Blanc » a senti tout au long de la saison passé et l’arrivée comme partenaire de la société canadienne Premier Tech doit, selon lui, permettre de poursuivre sur cette phase ascendante. « Je pense qu’il y a une bonne ambiance dans l’équipe, tout le monde a abordé le camp d’entraînement avec l’idée de travailler dur et d’avoir des objectifs ambitieux pour cette saison, a assuré Chris Froome. Je suis impatient de participer à cette aventure et de voir l’équipe continuer sa progression. » Pour le dernier défi de sa carrière, le Britannique a l’envie de transmettre son savoir et son ambition.

>