Ineos Grenadiers : Dave Brailsford aurait en tête d'attirer Wout Van Aert en 2022

Dave Brailsford serait-il en train de préparer un gros coup pour 2022 ? Alors que l’équipe Ineos Grenadiers va aborder la saison 2021 avec un effectif renforcé par les arrivées de Richie Porte, Adam Yates, Thomas Pidcock, Daniel Felipe Martinez ou encore Laurens de Plus et que le nom d’Aleksandr Vlasov revient souvent dans les discussions, c’est vers Jumbo-Visma que le patron de l’équipe britannique se tournerait pour la saison suivante. En effet, après une première approche non concluante en 2018, Wout Van Aert serait dans le viseur de la formation Ineos Grenadiers, selon une information du site néerlandais Wielerflits. Un intérêt qui serait alimenté par le fait que le Belge arrivera à l’échéance de son contrat avec Jumbo-Visma au terme de la saison 2021 et qu’il n’a toujours pas accepté une prolongation.

Un pont d’or offert à Van Aert ?


Au-delà des considérations contractuelles, Ineos serait prêt à renforcer le budget de son équipe cycliste, qui pourrait avoisiner les 50 millions d’euros pour la saison 2022. Une somme qui permettrait de proposer des salaires plus que confortables aux coureurs et, pour attirer Wout Van Aert, Dave Brailsford serait même prêt à aller au-delà des six millions d’euros annuels que touche actuellement le coureur le mieux payé du peloton, Peter Sagan au sein de la formation Bora-Hansgrohe. L’arrivée du natif d’Herentals apporterait à l’équipe Ineos Grenadiers un tout autre profil de coureur, qui permettrait à la formation britannique d’être plus imprévisible, une stratégie qui s’est avérée gagnante sur le dernier Tour d’Italie, avec la victoire finale de Tao Geoghegan Hart. Alors que l’agent de Wout Van Aert a déclaré au quotidien belge néerlandophone Het Laatste Nieuws qu’il ne souhaitait pas commenter les discussions en cours, Jumbo-Visma s’est refusée à tout commentaire quand Ineos Grenadiers n’a pas répondu aux sollicitations du site Cyclingnews.

>