Groupama-FDJ : Thomas chez Cofidis ?

Benjamin Thomas (25 ans), d'une équipe française à une autre ? A en croire Ouest-France, le Tarnais de la formation Groupama-FDJ parvenu il y a deux mois à Epinal à ajouter un deuxième titre de champion de France du contre-la-montre à son palmarès après celui obtenu en 2019 (il avait terminé deuxième en 2020) devrait évoluer la saison prochaine sous les couleurs d'une autre formation française de première division : Cofidis. D'après nos confrères, l'ancien coureur de l'équipe de l'Armée de Terre devrait rejoindre les rangs chers à Cédric Vasseur à l'issue de l'exercice en cours, après quatre ans passés aux côtés de Thibaut Pinot et de Marc Madiot au sein de l'équipe Groupama-FDJ. Absent du dernier Tour de France, lui qui n'a toujours pas participé à la Grande Boucle, Thomas se trouve actuellement à Tokyo où il participe avec l'équipe de France aux épreuves sur piste, qui ont débuté ce mardi avec la médaille de bronze des Bleus sur la vitesse. Le natif de Lavaur, lui, visera l'or sur deux des spécialités de celui qui brille également dans la peau de pistard et pas uniquement sur route.

Une médaille d'or à Tokyo ?


Double champion du monde de l'omnium (en 2017 et 2020), le futur coureur de l'équipe Cofidis, dixit Ouest France, cherchera en effet à ajouter la médaille d'or olympique à sa collection sur piste à l'occasion de ces Jeux Olympiques de Tokyo. L'omnium débutera jeudi pour Thomas et les Français. Egalement titré sur la Madison (la course à l'américaine) lors des Mondiaux de Hong-Kong en 2017, le vainqueur du Tour du Canton d'Aurignac lors de sa première année chez les professionnels visera également la victoire dans cette catégorie qu'il abordera aux côtés de Donovan Grondin. Il sera temps ensuite pour Thomas de retrouver la route. Depuis ses débuts, l'actuel coéquipier de David Gaudu a participé à trois Grands Tours. Il n'en a terminé qu'un seul : le Tour d'Espagne, en 2018 (121eme place du classement final). Cette saison, il a remporté une étape des Quatre Jours de Dunkerque. Il a également gagné une étape du Tour de Wallonie. Des résultats qui n'ont visiblement pas échappé à Cédric Vasseur.

>