Démare coiffé sur le fil

Icon Sport

Vainqueur de la première étape de Paris-Nice en 2016, 2017 et 2018, Arnaud Démare, après avoir manqué la passe de quatre dimanche dernier à Saint-Germain-en-Laye, espérait se refaire les deux jours suivant, mais n’avait pu faire mieux que 8e, à deux reprises, après une 7e place inaugurale.

Grippé au Tour d’Algarve et en "manque de force", de son propre aveu, les premiers jours, le sprinteur de Groupama-FDJ a bien cru s’imposer vendredi, et offrir du même coup un premier succès aux Tricolores sur cette édition 2019, lors de la sixième étape entre Peynier et Brignoles. Mais le Beauvaisien a probablement lancé son sprint un peu trop tôt, et Sam Bennett en a profité. Déjà victorieux de la troisième étape, l’Irlandais de Bora-Hansgrohe l’a donc coiffé sur la ligne d’arrivée, alors que l’Italien Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) complète le podium.

Et alors que les trois échappés du jour ont été repris à 50 km de la fin, aucun changement notable n’est à noter au classement général avant un week-end qui s’annonce décisif, avec notamment la montée du col de Turini. Michal Kwiatkowski est toujours en tête, devant son coéquipier de la Sky Egan Bernal (+0"18) et Luis Leon Sanchez (Astana, +0"22). Rudy Molard (Groupama-FDJ, +1"21) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale, +1"24) sont respectivement 9e et 10e, et Tony Gallopin 12e (AG2R La Mondiale, +1"39).