Deceuninck-Quick Step : Retour à l'entraînement retardé pour Remco Evenepoel

Remco Evenepoel n’était pas confiant quant à son retour à la compétition. Patrick Lefévère a confirmé que le prodige belge va devoir s’armer d’un peu plus de patience. Victime notamment d’une fracture du bassin à l’occasion du dernier Tour de Lombardie, au cours duquel l’ancien champion d’Europe du contre-la-montre a été victime d’une lourde chute, le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step va devoir retarder de quelques semaines son retour à l’entraînement. N’ayant pas caché ressentir encore des douleurs au niveau de ses fractures, le natif d’Alost ne devrait pas remonter sur son vélo avant le début du mois de février. « Nous espérions qu'il puisse reprendre le vélo demain (mardi) mais nous ne prendrons aucun risque et il faudra encore patienter probablement trois semaines », a déclaré ce lundi Patrick Lefévère au micro de la radio flamande Radio 1

Evenepoel trop en retard pour le Giro ?


A l’occasion de cet entretien, le patron de l’équipe Deceuninck-Quick Step a confirmé que les douleurs ressenties par son jeune coureur étaient le signe d’une consolidation insuffisante de la fracture du bassin subie le 15 août dernier. Le retard pris dans la reprise de l’entraînement et, donc, dans la préparation en vue de la saison 2021 pourrait contraindre le « Wolfpack » à revoir ses plans concernant Remco Evenepoel, dont sa présence sur les routes du prochain Giro, qui sera lancé le 8 mai prochain. « On doit se montrer prudent et attendre de voir si on prendra des risques pour le Giro », ajoute Patrick Lefévère. Sortant de deux premières saisons professionnelles très brillantes, l’ancien champion du monde junior voit sa progression stoppée de manière momentanée alors que le défi d’un premier Grand Tour à 21 ans se présente devant lui.

>