Cofidis s'inscrit sur le long terme

AG2R-Citroën jusqu’à fin 2025, Groupama-FDJ jusqu’à fin 2024… et Cofidis jusqu’à fin 2025 ! La troisième équipe française présente dans le World Tour a décidé également de s’engager sur le long terme. Le groupe de crédit en ligne a en effet annoncé ce jeudi qu’il prolongeait l’aventure dans le cyclisme pour les quatre prochaines saisons, ce que fera donc au moins 24 années de présence dans les pelotons, l’équipe ayant fait son apparition en 1997. Le bail actuel de la formation dirigée par Cédric Vasseur courait jusqu’à fin 2022. « La combativité, l’esprit d’équipe, la solidarité, l’effort collectif, qui sont des notions essentielles au sein de l’équipe, sont également véhiculées au quotidien au sein de nos entreprises. Pour notre groupe, l’équipe a un impact majeur auprès du grand public en matière de notoriété, d’image et de communication », se félicite Thierry Vittu, le président de Cofidis Compétition.

De grandes ambitions dans l'avenir


L’équipe cycliste va bénéficier d’une augmentation de budget d’1,5 million d’euros par an. « Avec cet horizon 2025, une nouvelle phase de développement va commencer. Elle offre une stabilité et permet de débuter une nouvelle ère où nous nous attacherons à être plus ambitieux », se réjouit de son côté Cédric Vasseur, manager général depuis octobre 2017. L’équipe nordiste, qui compte déjà en son sein Guillaume Martin et Elia Viviani, espère donc attirer d’autres cadors dans l’avenir. Cette année, elle a seulement remporté deux victoires, grâce à Viviani sur Cholet – Pays de la Loire et Christophe Laporte sur une étape de l’Etoile de Bessèges. Le rêve des Rouge et Blanc est évidemment de renouer avec le succès sur le Tour de France. Alors que Cofidis avait gagné dix étapes entre 1997 et 2008, elle n’a plus rien gagné depuis treize ans, et le succès de Samuel Dumoulin et Sylvain Chavanel ! Par ailleurs, le groupe Cofidis a annoncé ce jeudi qu’il poursuivait son engagement dans l’équipe handisport et qu’il allait créer une équipe féminine dès la saison prochaine (environ 1 million d’euros de budget annuel). Elle évoluera en Continental, la deuxième division.

>