Championnats du monde : Van der Poel s'en sort avec une amende

Panoramic


Simple amende pour Mathieu van der Poel (27 ans), qui ne restera donc pas bloqué sur le sol australien jusqu'à la fin du mois d'octobre. Arrêté samedi soir par la police locale, qui lui avait retiré son passeport au passage, le Néerlandais risquait de voir son séjour se prolonger, comme cela avait été le cas pour le tennisman Novak Djokovic en janvier dernier faute d'avoir accepté de se faire vacciner. Pour "VDP", les faits qui lui étaient reprochés et lui avaient valu de se faire interpeller à quelques heures du départ de la course en ligne du Championnat du monde étaient tout autre. Importuné pendant une grande partie de la soirée par des jeunes adolescents alors qu'il avait déjà trouvé le sommeil, le leader de l'équipe des Pays-Bas, hors de lui, avait en effet fini par ouvrir la porte de sa chambre devant le vacarme venant du couloir pour réprimander deux jeunes filles ayant frappé à de nombreuses reprises.

Van der Poel va faire appel





Le problème est que le coureur de l'équipe Alpecin-Deceuninck s'est montré violent et a bousculé les deux filles en question. L'une a été blessée à un bras, l'autre s'est retrouvée au sol et choquée. Résultat : van der Poel a été arrêté, conduit au commissariat le plus proche et été interrogé jusqu'à 4h00 du matin. Contraint de rapidement abandonner le lendemain, le Néerlandais est passé lundi en comparution immédiate. Après avoir plaidé coupable, il a découvert sa sentence, à savoir une amende de 1 500 dollars australiens (1 010 euros), rapporte le média NOS. Son passeport, confisqué la veille, lui a été remis dans la foulée, tandis que son avocat faisait néanmoins savoir que le coureur avait décidé de faire appel de sa condamnation. "VDP" quittera l'Australie et Wollongong lundi soir après un week-end très agité et venu ruiner ses espoirs de revêtir le maillot arc-en-ciel pour la première fois de sa carrière.

>