Championnats d’Europe : La France quatrième du contre-la-montre par équipes mixtes

C’est parti pour les championnats d’Europe de cyclisme de Trente, qui vont durer jusqu’à dimanche. Avant les contre-la-montre individuels de jeudi, la première épreuve réservée aux coureurs Elite était un contre-la-montre par équipes mixtes, qui consistait en une boucle de 22,4 kilomètres effectuée par trois hommes, puis trois femmes, en additionnant les deux temps pour déterminer le classement final. La France, emmenée par le champion de France du contre-la-montre Benjamin Thomas, mais aussi Bruno Armirail et Alexis Gougeard côté masculin, et Coralie Demay, Eugénie Duval et Gladys Verhulst côté féminin, a pris la quatrième place, en 53’27. La médaille d’or est revenue aux Italiens, emmenés notamment par le champion du monde de la discipline Filippo Ganna, qui ont devancé de 21 secondes l’Allemagne et de 26 secondes les Pays-Bas.

Voeckler : "A notre place"


Cette quatrième place n’a pas donné de regrets au sélectionneur de l’équipe de France, Thomas Voeckler. « L’objectif c’est toujours de faire du mieux possible. C’est une discipline qu’on prend à cœur depuis qu’elle existe, qui est méconnue, mais c’est toujours un super moment d’émulation entre les garçons et les filles. Quatrième, c’est notre place, objectivement, a reconnu l’ancien maillot jaune du Tour de France au micro de La Chaîne L’Equipe. On continue à bosser pour la suite, ça nous encourage. C’est une épreuve qui gagne à être connue. Les équipes nous ont eu la sympathie de nous mettre les meilleurs coureurs à disposition. Il y a eu des choix à faire. On pense à Rémi Cavagna, qui se préserve pour le contre-la-montre individuel. Si on résume, si c’était à refaire on ferait pareil et on va, comme à chaque fois, tirer les enseignements pour essayer de s’améliorer. (…) Alexis (Gougeard) avait prévenu que les deux autres étaient plus forts. Donc on a mis au point une stratégie. Plutôt qu’il fasse trois relais et s’écarte au bout de quatre bornes, il fallait qu’il se préserve et saute quelques relais, ce qu’il a parfaitement fait. Il a aidé l’équipe au maximum. »

Une médaille chez les juniors


Avant ce contre-la-montre mixte, la France avait décroché sa première médaille lors de cet Euro de Trente, grâce à Eddy Le Huitouze sur le contre-la-montre juniors. Le Breton de 18 ans a terminé derrière les Belges Segaert et Uijtdebroeks. Chez les juniors filles, Eglantine Rayer (17 ans) a terminé 6eme et meilleure Française, le titre revenant à la Russe Ivanchenko.

>