Boonen conseille à Evenepoel de s’éloigner de la Belgique

panoramic

A 25 ans, Tom Boonen avait décroché le titre de champion du monde en 2005, le premier pour la Belgique, grand pays de cyclisme, depuis neuf ans et Johan Museeuw. Le coureur de Quick Step était alors devenu une immense vedette dans son pays, mais il avait eu beaucoup de mal à supporter la pression. Dans une interview à Cycling Weekly, Boonen a donc conseillé à Remco Evenepoel, sacré champion du monde cette année à 22 ans, et lui aussi membre de l’équipe Quick-Step, de ne pas commettre les mêmes erreurs que lui. « Mon conseil à Remco, ce serait de s’éloigner de la Belgique le plus possible. Emmène ta famille avec toi, va t’entraîner en Espagne, détends-toi un peu, mets une barrière entre toi et les « fous Flamands. (...) Moi je n'ai pas aimé me retrouver sous les feux des projecteurs. Personne n'aime ça, je pense. Pourquoi voudriez-vous être célèbre ? Vous perdez tous vos privilèges de ne pas être célèbre. En tant que cycliste, je voulais faire de la course à vélo et être un bon cycliste. Je n'ai jamais demandé à être célèbre, donc je n'ai jamais aimé ça. J'ai adoré faire du vélo et j'ai adoré assister à des courses et que les gens apprécient ces courses, mais je n'ai jamais aimé le fait d'être célèbre », dit Boonen.

Boonen : "Il a la capacité de gagner le Tour de France"


Interrogé sur Remco Evenepoel d'un point de vue sportif, Tom Boonen n'a pas tari d'éloges envers son jeune compatriote, actuellement en vacances après s'être marié il y a tout juste un mois. « Je ne pense pas que vous puissiez le comparer à moi. C'est un coureur complètement différent. Je sais qu'en Belgique, c'est parce qu'il est devenu champion du monde à un jeune âge et qu'il attire beaucoup l'attention. Je pense qu'il a la capacité de gagner le Tour de France, et j'en suis à peu près sûr. La façon dont il a couru cette année était incroyable. » Vainqueur de quinze courses cette année, dont la Vuelta, Remco Evenepoel est entré dans la cour des grands. Nul doute qu'une victoire sur le Tour de France, où la concurrence est plus rude (il n'a pas encore annoncé s'il y participerait en 2023), le fera entrer dans la légende.

>