B&B Hotels-KTM : Le patron du syndicat des coureurs confirme l'inquiétude grandissante

Panoramic


Que va devenir l’équipe B&B Hotels-KTM ? Alors qu’un partenariat avec la Ville de Paris a été avancé en marge de l’arrivée du dernier Tour de France et que Mark Cavendish devait être une des figures de proue de la nouvelle formation, le projet semble s’effondrer. Alors que des annonces étaient prévues la veille de la présentation du parcours de la Grande Boucle 2023, la conférence de presse a été annulée et l’accord donné par le sprinteur de l’Ile de Man pourrait s’évanouir. Interrogé par le quotidien régional Ouest-France, le président de l’Union Nationale des Cyclistes Professionnels (UNCP) Pascal Chanteur a confirmé que le syndicat a été contacté par des membres de l’actuelle équipe B&B Hotels-KTM. « Je les ai sentis inquiets, angoissés, a-t-il confié à cette occasion. Ce sont les deux mots qui me viennent. Mais c’est normal, évidemment. Je sais que le manager fait son maximum pour donner des infos à ses coureurs et tout son personnel, mais ils lisent des choses, ils entendent des trucs. »

Chanteur : « J’ai compris que ça avait du mal à avancer »


Ne cachant pas que « beaucoup de coureurs, de personnel, pourraient se retrouver au chômage, sans équipe, si ça ne tourne pas dans le bon sens », Pascal Chanteur assure que le but de l’UNCP est « de les écouter, de les rassurer, quant on le peut ». Mais, surtout, le syndicat des coureurs veillera à ce que « les droits, les contrats, soient respectés ». L’ancien coureur professionnel ne cache pas espérer que « cet épisode se terminera bien, que la situation se débloquera » et croire que « c’est encore possible ». Ayant échangé avec le patron de la formation bretonne Jérôme Pineau, Pascal Chanteur a essayé de faire un point sur la situation. « Il m’a fait comprendre qu’il était toujours en pourparlers avec la Ville de Paris et certaines autres personnes, a-t-il confié. J’ai compris que ça avait du mal à avancer… Cela ne m’a donc pas beaucoup rassuré, je dois dire. »

Chanteur : « Là, c’est le flou total »


Après une convocation par la DNCG de la Ligue Nationale de cyclisme (LNC), c’est un véritable compte-à-rebours qui a été lancé puisque le dossier de l’équipe doit être remis à l’UCI d’ici au 22 novembre. Face à cela, Pascal Chanteur n’a pas essayé d’enjoliver la situation, assurant qu’il n’est « pas beaucoup rassuré » par les difficultés auxquelles Jérôme Pineau doit faire face. « Si nous en sommes là, c’est bien que quelque chose ne va pas, qu’il y a un problème, a résumé le patron de l’UNCP. Là, c’est le flou total. Le flou artistique même. Je suis très préoccupé par la situation. J’ai le sentiment qu’il n’y avait qu’un plan A de prévu, et pas de plan B. » Malgré tout, Pascal Chanteur assure qu’il veut « faire confiance à Jérôme Pineau », qui « fait le maximum » à ses yeux. Néanmoins, les retards pris à bon nombre d’étages ne poussent pas à l’optimisme quant à l’avenir de l’équipe actuellement connue sous le nom B&B Hotels-KTM.

>