CM 2023 : Les Bleues tranquilles au Kazakhstan

On n'en attendait pas moins de l'équipe de France sur cette fenêtre internationale de fin octobre : le bilan des Bleues, en deux matchs, est parfait. Après avoir copieusement étrillé l'Estonie vendredi (11-0), les joueuses de Corinne Diacre ont encore été faciles mardi au Kazakhstan (0-5), ce qui les maintient en tête de leur groupe de qualification pour le Mondial 2023 avec quatre victoires en quarte matchs et une différence de buts de +27 (29 buts marqués, deux encaissés). Le travail était fait à la mi-temps, avec un doublé de Katoto (9eme, 23eme) et deux autres buts de Kenza Dali (17eme), également double passeuse décisive, et Melvine Malard (38eme) qui y est ensuite allée de son doublé après la pause (54eme). La dernière demi-heure a été un peu plus terne.

Avant la rencontre, Diacre s'était prémunie de toute excuse : "C'est notre déplacement le plus lointain, il faut s'adapter et on a voyagé dans de très bonnes conditions. Le terrain synthétique est ce qu'il est, certaines évoluent aussi là-dessus en championnat de France et elles ne seront pas perturbées. On n'aura pas le droit aux erreurs techniques, mais je suis plutôt satisfaite de ce côté-là." Et là où les Françaises avaient dû attendre l'heure de jeu lors de leur précédent voyage au Kazakhstan, il y a deux ans, la différence a donc été faite rapidement, conformément à leurs caractéristiques habituelles. Le mois prochain, ce sera le retour face à ces mêmes Kazakhes puis surtout le match qui pourrait être décisif chez les Galloises, les concurrentes directes (seule la première place est directement qualificative, la deuxième envoyant en barrages).

>