Coupe Davis : Une édition 2020 à huis clos, c'est ce que craint Gerard Piqué

Après une édition 2019 critiquée, la Coupe Davis 2020 se jouera-t-elle avec des spectateurs ? Alors que la crise sanitaire liée au Covid-19 continue de faire rage et pourrait empêcher les déplacements internationaux pour de longs mois, la présence de spectateurs dans les travées des courts de la Caja Magica de Madrid est tout sauf acquise à l’heure actuelle. Patron du groupe Kosmos, grand ordonnateur de la nouvelle formule de la compétition, Gerard Piqué n’a pas caché son pessimisme à l’occasion d’un entretien accordé à la chaîne de télévision espagnole Movistar. « Il y a beaucoup d'incertitude. Nous essayons de nous tenir au courant de ce que dit le gouvernement à propos du sport, et de savoir si nous pouvons mettre des spectateurs à l'intérieur de la Caja Magica. Je dirais que je suis un peu pessimiste, parce qu'une Coupe Davis sans spectateurs, c'est difficile. »

Piqué espère être rapidement fixé


Prévue du 23 au 29 novembre 2020 à Madrid, cette deuxième phase finale de la nouvelle Coupe Davis a pour but de faire oublier les travers de la première édition. Cette compétition renouvelée a, en effet, peiné à attirer les foules dans les gradins mis à part les matchs de l’Espagne alors que la programmation a parfois imposé aux joueurs de conclure leurs matchs tard dans la nuit. Si la tenue même de l’événement dans six mois n’est pas pour le moment remise en cause, Gerard Piqué espère être vite fixé sur la possibilité d’accueillir ou non du public. « Je pense que personne pour le moment n'a la certitude que nous pouvons mettre des fans dedans ou si cela devra être à huis clos, ajoute le joueur du FC Barcelone. Au fil des jours, je suppose que nous aurons un peu plus de clarté. » La question est désormais dans les mains des autorités espagnoles, qui limitent à l’heure actuelle les rassemblements en intérieur à 50 personnes maximum.