Vahid Halilhodzic insiste (encore) sur l'« esprit de groupe » et le « comportement »

« L'esprit de groupe et de l’équipe nationale prévaut sur tout. Cette équipe nationale n'appartient pas seulement aux joueurs, mais aux 38 millions de Marocains qui regardent cette équipe avec beaucoup d’intérêt », a rappelé Vahid Halilhodzic, dans des propos repris par le quotidien Le Matin.
 
« Je suis très exigeant vis-à-vis du comportement irresponsable des joueurs », a poursuivi le technicien bosnien, qui n'avait pas hésité à se passer de l'un des ses joueurs les plus en forme avec son club, en l'occurrence Amine Harit, lors du dernier rassemblement, marqué par un nul face à la Mauritanie (0-0) et une victoire au Burundi (3-0) en éliminatoires de la CAN 2021. « J’aimerais qu’un jour que cette équipe devienne la fierté du peuple marocain, comme c’était le cas après la qualification à la Coupe du Monde », a conclu le coach, qui s'est dit à la recherche de bons joueurs, en particulier dans le secteur offensif.