Marco : Zakaria Labyad, international à temps partiel

Panoramic

Après deux ans d'absence, Zakaria Labyad retrouve la sélection marocaine. Il a été appelé par Vahid Halilhodzic pour compenser le forfait de Selim Amallah face à la Centrafrique. Une juste récompense pour le joueur de l'Ajax Amsterdam. Depuis le début de la saison, il s'est illustré en étant décisif à quatre reprises en six apparitions dans le championnat néerlandais. Une forme qui pourrait lui permettre de lancer définitivement sa carrière internationale. Talent précoce, le milieu offensif n'a joué que quatre matchs internationaux depuis sa première cape, en 2012.

Révélé très tôt par le PSV Eindhoven où il a terminé sa formation, le joueur de 27 ans a manqué de régularité. Et dans un pays comme le Maroc où la concurrence est rude, le talent n'est jamais suffisant pour faire oublier un statut de remplaçant en club. Enfin constant dans les rangs d'un club important sur la scène nationale comme continentale, l'ailier semble prêt à embrasser son destin international.
 

Un départ au Portugal qui a tout changé...


A 18 ans, le natif d'Utrecht a été impliqué sur 28 buts en 48 apparitions toutes compétitions confondues. C'était sa première saison pleine chez les pros. La dernière avant un départ au Sporting Lisbonne où il n'a pas su confirmer. En même temps que son départ au Portugal, l'ancien cadre de la sélection olympique a perdu du temps de jeu et sa place en équipe nationale. Le Lion de l'Atlas est quand même revenu dans la tanière pour deux amicaux en 2013 et 2015. Un prêt de 18 mois au Vitesse Arnhem lui avait permis de renouer avec la compétition à la fin de la saison 2013-2014 . Et de performer.

Le retour au Portugal n'a pas été couronné de succès avec un rôle limité à la réserve du club lisboète. Un nouveau prêt à Fulham n'aura pas permis de relancer l'ailier ambidextre. En six mois, il n'a même pas joué 60 minutes en Championship. La sélection nationale paraissait alors bien loin pour lui. Et les honneurs au drapeau se sont encore un peu plus éloignés quand il a été libéré par le Sporting Lisbonne. Zakaria Labyad a alors mis six mois avant de retrouver un challenge.
 

Avec le Maroc, Zakaria Labyad a été réserviste pour la Coupe du Monde


A Utrecht, il a pu commencer sa renaissance à partir de l'hiver 2017. Sous les ordres d'Erik ten Hag, son ancien coach au PSV, le Marocain est redevenu décisif. Pendant la saison 2017-2018, il a été impliqué sur 23 buts en 32 matchs d'Eredivisie. Un rendement qui lui a permis d'être appelé en équipe nationale par Hervé Renard. Titularisé pour un match face à l'Ouzbekistan, le milieu offensif a obtenu un statut de réserviste en vue de la Coupe du Monde 2018. Si sa résilience n'a pas été récompensée avec un voyage en Russie, elle lui a permis de faire le grand saut en suivant son entraîneur à l'Ajax Amsterdam.

Un transfert qui l'a d'abord obligé à se contenter de quelques apparitions en bout de banc. Pas assez pour s'installer en sélection sur la durée. Son très bon début de saison 2019-2020 a peut-être fait changer les choses avec une convocation dans le groupe de Vahid Halilhodzic. Le joueur qui est à la quête d'une cinquième sélection pourrait y parvenir avec un cinquième sélectionneur différent. La preuve que son talent est reconnu par les différents staffs de l'équipe nationale. Maintenant, avec des performances qui suivent au plus haut-niveau, tous les éléments semblent enfin réunis pour lui permettre d'être régulier sur la scène internationale.
 

Ziyech brille, le Maroc intraitable !

 


>