La FIFA condamne le Cameroun pour Conceiçao



Mauvaise nouvelle pour la Fédération camerounaise de football et son président, Samuel Eto'o. L'instance dirigeante a été avisée par la FIFA que cette dernière avait tranché en sa défaveur le litige qui l'opposait à Toni Conceiçao. Limogé après la CAN 2021, le sélectionneur portugais avait saisi le Tribunal du football de la FIFA. La chambre du statut du joueur a reconnu le caractère "abusif" de ce licenciement.

Pour rappel, les deux principaux objectifs consignés dans le contrat du technicien étaient les suivants : se qualifier pour la finale de la CAN jouée au Cameroun, et se qualifier pour la Coupe du monde qui se disputera au Qatar. Le premier n'a pas été atteint, les Lions Indomptables se contentant d'une place de demi-finaliste, le second l'a été mais sous la direction de Rigobert Song, successeur de Conceiçao sur le banc.

Le jackpot pour Conceiçao


Susceptible d'appel devant le Tribunal arbitral du sport, cette décision va contraindre la Fécafoot à passer à la caisse. Toni Conceiçao peut espérer toucher 1 milliard de francs CFA, soit environ 1,5 million d'euros. Une somme qui correspond au cumul de tous ses salaires jusqu'en 2023, ajoutée à l'indemnité de licenciement abusif. Egalement entrée en litige avec son équipementier Le Coq Sportif pour des raisons similaires (rupture unilatérale de contrat), l'instance présidée par Samuel Eto'o se prépare à signer de gros chèques.

>