Des sanctions pour les Comores

Déjà tristement célèbre, le huitième de finale de la CAN entre le Cameroun et les Comores refait parler de lui. Dans un communiqué, la Confédération africaine de football annonce une série de sanctions à l'encontre de l'équipe insulaire. "L'équipe des Comores a été inculpée pour avoir fait preuve d'un comportement irresponsable à plusieurs reprises, notamment en violation grave des protocoles Covid-19 et en forçant l'accès aux vestiaires", peut-on lire dans ce document.

Les Cœlacanthes se trouvent également épinglés pour leur mauvais comportement. "Le rapport des officiels de match mentionne des insultes proférées à l'encontre des officiels de la CAF, et le comportement irrespectueux de l'entraîneur des gardiens, Jean-Daniel Padovani", poursuit le communiqué, avant de conclure. "L'équipe des Comores a également été accusée d'avoir causé un retard de deux minutes sur le coup d'envoi après que leur joueur a quitté le vestiaire en portant un maillot avec un numéro qui n'était pas le sien."

Les sanctions du Jury Disciplinaire de la CAF :

- une amende de 10,000 USD à la Fédération Comorienne de Football pour non-respect du protocole COVID-19 requis par la CAF ;
- une amende de 5,000 USD à la Fédération Comorienne de Football pour non-respect des numéros de maillot déjà enregistrés dans le système CMS par le joueur ;
- une amende de 2,000 USD à la Fédération Comorienne de Football pour le retard causé par leurs joueurs ;
- une suspension de l'entraîneur des gardiens de but Jean-Daniel Padovani pour ses trois prochains matchs avec l'équipe nationale, en raison de son comportement irrespectueux.

Le Cameroun élimine des Comoriens héroïques :

 


>