Covid-19 : La Gambie frappée de plein fouet, la CAF inflexible

En préparation pour sa première CAN, la Gambie est frappée de plein fouet par le Covid. Samedi, les matchs amicaux prévus contre l'Algérie et la Syrie avaient dû être annulés, faute de combattants. 16 joueurs et 4 membres du staff technique étaient alors positifs. Et la petite nation d'Afrique de l'Ouest se heurte au règlement : si les listes ont été élargies à 28 éléments afin de pallier d'éventuelles indisponibilités, la Confédération africaine de football ne permet pas de remplacer les joueurs touchés par le virus.

La fermeté de la CAF

« Nous avons demandé à la CAF de remplacer certains de nos joueurs touchés par le Covid-19 mais la réponse est non. Ils nous ont dit qu'il y avait 28 joueurs et qu'on pouvait puiser dans ce nombre », a regretté mardi Tom Saintfiet, le sélectionneur belge des Scorpions, sans préciser le nombre de joueurs encore positifs. « Si on en restait là, ce serait une catastrophe », a-t-il ajouté. Pour rappel, la Gambie doit débuter son premier tour le 12 janvier contre la Mauritanie, avant d'affronter le Mali (le 16 janvier), et la Tunisie (le 20 janvier) dans le groupe F.


>