CAN 2021 : Le Cameroun face au piège gambien

Reuters

L’euphorie créée par l’élimination de l’Algérie, tenante du titre, et celle de son bourreau la Côte d’Ivoire, ne doit pas masquer la réalité. Les Lions Indomptables sont encore loin d’un sixième sacre continental. L’équipe du Cameroun affronte en effet la Gambie ce soir à Japoma à Douala, dans le cadre des quarts de finale de la CAN 2021. Un match aux allures de finale entre la meilleure attaque et l’une des deux meilleures défenses de la compétition (avec le Sénégal, Ndlr.).

Des Lions à la recherche de l’équipe parfait

 

Emmené par un excellent Vincent Aboubakar, meilleur buteur de ce tournoi avec six buts marqués sur les neuf inscrits par le Cameroun, le pays organisateur est assurément le grand favori de ce quart de finale. Bonne nouvelle : les joueurs de Toni Conceiçao savent conjuguer le bloc-équipe et construire leur jeu sur le talent individuel. Ce mélange donne une solidité remarquable à l'édifice des quintuples champions d’Afrique.

« Nous devons toujours faire preuve d’humilité et de détermination face aux épreuves. Aucun match ne sera facile, mais nous devons tout faire pour toujours être la meilleure des deux équipes sur le terrain », expliquait André Onana après la victoire en huitièmes de finale contre les Comores (2-1). Les Lions Indomptables sont cependant à la recherche de l’équilibre parfait. Car s’ils ont une moyenne de 2,125 buts marqués par match, les Camerounais n’ont pas réussi à garder leurs cages inviolées (un but encaissé à chaque match).

Gambie, la défense comme arme

Mais après les incidents qui ont causé la mort de 8 personnes lors de leur dernier match à Olembé, les Camerounais ont à cœur de performer pour honorer les personnes disparues. Ils devront cependant se méfier des Scorpions qui ont fait de leur défense leur arme. Les Gambiens n’ont pas encore encaissé de but dans le tournoi. Et devant, ils peuvent compter sur un grand Musa Barrow qui a été directement impliqué dans les quatre buts de l’équipe (2 buts, 2 passes).

Le joueur de Bologne est un atout majeur du sélectionneur Tom Saintfiet qui rêve de demi-finale. « C’est déjà fantastique d’être dans le top 8 africain mais quand tu es là, c’est parce que tu le mérites, a confié le Belge à cafonline.com. Nous n’avons pas envie que notre rêve s’arrête même si c’est le Cameroun, une grande équipe devant nous et en plus c’est le pays organisateur. Nous avons envie de gagner ce quart de finale ». Mais suffira suffira-t-elle ?


>