Bleues : Un groupe de 20 joueuses pour préparer le Mondial

Un groupe de 20 joueuses pour la dernière ligne droite avant le coup d'envoi du Championnat du monde de handball féminin, programmé du 1er au 19 décembre en Espagne. Les Bleues, sorties dès le premier tour, il y a deux ans au Japon, étaient passées au travers lors de la dernière édition. Cette fois, tout sera mis en œuvre pour que cette équipe de France sacrée championne olympique pour la première fois de son histoire, cet été à Tokyo, confirme qu'elle est bien la meilleure nation du moment au monde, et pas uniquement à l'échelon des Jeux. C'est dans ce sens qu'Olivier Krumbholz a dévoilé vendredi à un peu plus d'un mois du coup d'envoi du rendez-vous une liste de vingt joueuses. Vingt joueuses appelées pour la grande majorité d'entre elles à défendre les chances des championnes olympiques en titre en Espagne à partir du 1er décembre prochain. Le sélectionneur français a opté comme il l'avait déjà fait à Tokyo (la plupart des médaillées d'or de Tokyo font d'ailleurs partie de ce groupe de vingt) pour une sélection constituée de joueuses d'expérience ainsi que de joueuses beaucoup moins chevronnées mais considérées comme la relève de nos meilleures représentantes. En atteste le nombre de championnes olympiques retenues (14) sur les 16 de Tokyo. Sachant qu'Amandine Leynaud et Alexandra Lacrabère ont pris leur retraite internationale au retour du Japon, toutes les médaillées d'or encore en activité apparaissent donc dans cette liste.

Deux derniers tests contre la Hongrie avant de s'envoler pour l'Espagne


Dans la cage, Krumbohlz a ainsi décide faire confiance aux indéboulonnables Laura Glaser et Cléopatre Darleux, de nouveau accompagnées, là aussi sans surprise, de Catherine Gabriel, impressionnante depuis le début de saison dans la cage du Paris 92. Sur la base arrière, rien d'étonnant là encore, avec Kalidiatou Niakaté, Estele Nze-Minko et l'emblématique Allison Pineau retenues pour le côté gauche, tandis qu'Océane Sercien-Ugolin, Laura Flippes et la petite nouvelle Orlane Ahanda (Nantes) se chargeront du côté droit. Autre Nantaise convoquée, au poste de pivot, Oriane Ondono accompagnera Béatrice Edwige et Pauletta Foppa. Sur l'aile gauche, Coralie Lassource et Chloé Valentini, déjà appelées début octobre, ont de nouveau bénéficié des faveurs de leur sélectionneur, au même titre, à droite que Pauline Coatanea, remise de son opération, Alicia Toublanc et Lucie Granier, qui ont toutes deux marqués des points (et des buts) lors des matchs d'octobre. Enfin, au poste de demi-centre, Krumbholz a choisi de miser sur Tamara Horacek, Méline Nocandy et Grace Zaadi Deuna. Les joueuses retenues se retrouveront le 22 novembre prochain à la Maison du handball de Créteil. Elles affronteront ensuite deux fois la Hongrie en deux jours (26 et 28 novembre) avant de s'envoler pour l'Espagne, où les championnes du monde 2017 lanceront leur Mondial le 3 décembre face à l'Angola.

Les 20 joueuses retenues par Olivier Krumbholz pour la dernière étape de la préparation
Gardiennes : Cléopatre Darleux (Brest), Catherine Gabriel (Paris 92) et Laura Glauser (Györ)
Ailières droites : Pauline Coatanea (Brest), Alicia Toublanc (Brest) et Lucie Granier (Besançon)
Arrières droites : Laura Flippes (Paris), Océane Sercien-Ugolin (Krim) et Orlane Ahanda (Nantes)
Demi-centre : Grace Zaadi (Rostov), Meline Nocandy (Metz), Tamara Horacek (Siofok)
Arrières gauches : Estelle Nze Minko (Györ), Allison Pineau (Ljubljana) et Kalidiatou Niakaté (Brest)
Ailières gauches : Coralie Lassource (Brest), Chloé Valentini (Metz)
Pivots : Béatrice Edwige (Györ), Pauletta Foppa (Brest) et Oriane Ondono (Nantes)

>