Bleues : Gabriel et Ondono en tribunes contre l'Angola

Gabriel et Ondono en tribunes contre l'Angola. Ce vendredi soir (18h00), l'équipe de France fera ses débuts dans ces Championnats du monde féminins en Espagne, face à l'Angola sur le parquet de Granollers dans un groupe A qui compte également la Slovénie et le Monténégro, opposés un peu plus tard (20h30) dans ce même Palau d'Esports. Une première sortie que Catherine Gabriel et Oriane Ondono devront se contenter de suivre depuis les tribunes. Le règlement permet en effet aux sélectionneurs avant chaque rencontre (de surcroît le jour-même du match) de puiser parmi les 18 joueuses de la liste initiale communiquée à la fédération internationale de handball (IHF) pour cocher les noms des seize joueuses qui figureront sur la feuille de match pour la rencontre en question. Sachant que les entraîneurs avaient dû retenir une liste de 18 joueuses pour ces Mondiaux, deux sont déjà certaines à chaque fois de ne pas être de la partie.

 

Gabriel et Ondono pourraient jouer contre la Slovénie


Pour ce premier match, vendredi face aux Angolaises, ce sont donc la gardienne du Paris 92 et la pivot de Nantes (Krumbholz a décidé de s'envoler pour l'Espagne avec trois joueuses pour le poste) qui ont fait les frais des premiers choix du sélectionneur français. Toutefois, les deux femmes n'ont pas perdu tout espoir de débuter au plus vite la compétition au même titre que leurs seize coéquipières qui affronteront l'Angola. L'IHF permet en effet aux entraîneurs de faire appel à chaque match à n'importe lesquelles des dix-huit joueuses du groupe présent en Espagne, y compris celles qui n'ont eu que les honneurs des gradins. Gabriel et Ondono pourraient donc retrouver la feuille de match dès la deuxième sortie des Bleues, dimanche soir (18h00) face aux Slovènes.

Les seize joueuses convoquées par Olivier Krumbholz pour affronter l'Angola
Gardiennes : Cléopatre Darleux (Brest) – Laura Glauser (Györ)
Ailières gauches : Coralie Lassource (Brest) (cap) – Chloé Valentini (Metz)
Arrières gauches : Estelle Nze-Minko (Györ) – Allison Pineau (Krim) – Kalidiatou Niakaté (Brest)
Demi-centres : Tamara Horacek (Metz) – Méline Nocandy (Metz) – Grace Zaadi Deuna (Rostov)
Pivots : Béatrice Edwige (Rostov) – Pauletta Foppa (Brest)
Arrières droites : Laura Flippes (Paris 92) – Océane Sercien-Ugolin (Krim)
Ailières droites : Lucie Granier (Besançon) – Alicia Toublanc (Brest)

>