Argentine : Mara Gomez, première footballeuse transgenre dans l'élite

À l'âge de 23 ans, Mara Gomez se souviendra longtemps de la date du lundi 7 décembre 2020. En effet, elle est devenue la première joueuse transgenre à disputer un match du championnat d'Argentine féminin. Son équipe de Villa San Carlos s'est largement inclinée face à Lanus (7-1) lors de la deuxième journée de la Première division A, mais elle a voulu retenir le positif.


"Aujourd'hui j'ai débuté et je peux croire que des choses aboutissent, qu'elles réussissent, qu'elles se passent. Ce n'est pas une conquête individuelle, c'est une question sociale, collective", a-t-elle expliqué après la rencontre. C'est le 28 novembre qu'elle a obtenu l'autorisation d'évoluer en Première division féminine.


Sauvée du suicide par le football à 15 ans


Mara Gomez voulait faire ses débuts lors du premier match du championnat contre le Racing, cependant la qualification n'est pas arrivée à temps en raison d'un retard dans l'accord avec la Fédération argentine de football (AFA), aux termes duquel elle doit suivre un traitement hormonal. Née garçon, elle a entamé son aventure dans le football à l'âge de 15 ans, parvenant notamment à être meilleure buteuse lors des deux ultimes saisons de la ligue de La Plata, ce qui a engendré l'intérêt de Villa San Carlos à son égard.


Elle a reconnu avoir été sauvée du suicide par le football, quand elle était dans une période de dépression suite aux discriminations liées à son identité de genre. L'Argentine a adopté une loi sur l'identité sexuelle dès 2012. Grâce à cela, Mara Gomez a pu faire modifier les informations de sa carte d'identité.

>