Service minimum pour le Bayern

Reuters

Le moindre faux pas ne pardonne pas dans une lutte pour le titre. Le Bayern Munich, 28 fois champion d'Allemagne, le sait trop bien. Alors même si la victoire a été longue à se dessiner contre Brême (1-0), ce samedi lors de la 30e journée de Bundesliga, les Bavarois s'en contenteront.

Un Werder pourtant réduit à 10 suite à l'expulsion de Milos Veljkovic (58e). Mais les attaquants du Bayern ont eu un mal fou à trouver la faille. Le défenseur Niklas Süle a finalement forcé la décision d'une frappe déviée par un défenseur qui a pris son portier à contre-pied (75e). Kingsley Coman a disputé l'intégralité de cette rencontre, Franck Ribéry est lui entré en jeu (70e). Corentin Tolisso était enfin de retour de blessure mais il est resté sur le banc.

Les Bavarois assurent l'essentiel en prenant quatre points d'avance sur Dortmund en tête du classement. Les joueurs de Niko Kovac ferment ainsi la porte au Borussia, attendu dimanche à Fribourg. A quatre journées de la fin, le Bayern Munich a toujours son destin entre les pieds pour conserver son titre. Et l'essentiel est bien là.