Ndicka, le dernier défenseur français à la mode en Bundesliga

Panoramic

Avec Ibrahima Konaté, Dan-Axel Zagadou ou encore Dayot Upamecano, Evan Ndicka fait désormais lui aussi partie de ces jeunes défenseurs français exilés en Allemagne et qui sont demandés par certains des plus grands clubs du continent. Et si ses trois compatriotes sont arrivés en Bundesliga en 2017, Ndicka a lui débarqué un an plus tard, à l’Eintracht Francort. Recruté pour 5,5 millions d’euros à l’AJ Auxerre, il aura beaucoup eu l’occasion de se montrer lors de sa première saison, avant de débuter cet exercice 2019-2020 sur le banc.

Suivi en Angleterre, en Espagne et en Italie


Mais depuis la mi-décembre, ce Parisien de naissance au gabarit imposant (1,92m) a pris possession du couloir gauche de la défense des Aigles, et n’est plus jamais sorti de l’équipe. Grâce à des performances qui ne sont pas passées inaperçues. La liste, impressionnante, des prétendants, s’est encore allongée ces dernières semaines. Sky Sports rapporte ainsi qu’il est suivi en Angleterre (Arsenal, Liverpool, Southampton), en Espagne (Valence et Séville) et en Italie (AC Milan et Inter Milan). Le joueur de 20 ans, sous contrat jusqu’en 2023, pourrait donc avoir l’embarras du choix.

Moins mordant à la reprise

En attendant, il va avoir une nouvelle occasion de se montrer samedi (18h30), à l’occasion d’un déplacement périlleux sur la pelouse du leader, le Bayern Munich, pour l’actuel 13e de Bundesliga. Qui a fourni une prestation médiocre pour son retour à la compétition suite à l’arrêt de la saison en raison de la crise sanitaire. Les hommes d’Adi Hütter se sont inclinés à domicile face au Borussia Moenchengladbach (1-3), et Ndicka n’a pas relevé le niveau. Il est donc, comme ses coéquipiers, attendu au tournant à l’Allianz Arena, où une bonne performance de sa part pourrait encore faire grimper sa cote.