Comment les pépites de Dortmund s’en sortent ?

Moukoko

A Dortmund, où Edin Terzic (38 ans) a succédé sur le banc le mois dernier à Lucien Favre (63 ans), on n’a pas attendu ce changement d’entraîneur pour jouer la carte jeune. Le club de la Ruhr, qui a vu exploser ces dernières années des talents comme Mario Götze ou Ousmane Dembélé, compte dans ses rangs plusieurs éléments considérés comme des prodiges.

C’est indéniable pour Erling Haaland (20 ans), le buteur norvégien auteur depuis son arrivée en janvier 2020 de 25 réalisations en autant de matchs de Bundesliga (et de 8 buts en 6 rencontres de Ligue des champions). Mais avant la confirmation de celui qui s’était déjà révélé à Salzbourg, Dortmund avait vu éclore Jadon Sancho (20 ans), arrivé en 2017 en provenance de Manchester City.



Meilleur passeur de Bundesliga en 2018-2019 (14 passes, et 12 buts), il a fini dauphin de Thomas Müller la saison dernière, avec 16 offrandes, pour 17 réalisations. Mais l’ailier anglais, que Manchester United a tenté d’arracher à l’intersaison, a vécu un début d’exercice compliqué, et en était bien conscient. Il a ainsi dû attendre cette nouvelle année pour inscrire son premier but en Bundesliga, avant de récidiver samedi dernier à Leipzig, délivrant sa cinquième passe décisive de la saison.

Le phénomène Moukoko


Youssoufa Moukoko est lui un véritable phénomène de précocité. Devenu en novembre le plus jeune joueur à jouer en Bundesliga, à 16 ans et 1 jour, l’attaquant natif du Cameroun est désormais le plus jeune buteur de l’histoire du championnat allemand, depuis sa réalisation sur la pelouse de l’Union Berlin le 18 décembre dernier, à 16 ans et 1 mois.

Et si Moukoko (6 apparitions en Bundesliga) est, sans surprise, le moins utilisé de ce groupe de jeunes espoirs, Giovanni Reyna (18 ans) est celui qui a joué le plus régulièrement. Le milieu de terrain américain est ainsi apparu lors des 15 matchs de championnat (12 titularisations, 3 buts et 4 passes) disputés par le BVB, et dans ses 6 rencontres de Ligue des champions (4 titularisations).



Il ne faut pas non plus oublier le dernier arrivé, Jude Bellingham (17 ans), recruté à Birmingham City contre 25 millions d’euros à l’intersaison. Le milieu de terrain anglais, actuellement blessé, est apparu dans 20 rencontres toutes compétitions confondues. En septembre, il était devenu le plus jeune buteur de Dortmund en match officiel en marquant en coupe d’Allemagne, un record depuis battu par Moukoko, avant de s’emparer quelques jours plus tard face à Monchengladbach de celui du plus jeune passeur de l’histoire de Bundesliga, à 17 ans et 81 jours. Autant de preuves que l’avenir du Borussia Dortmund est assuré ?